Trente bourses d'excellence d'une valeur de 400 000 $

Réal-Jean
Réal-Jean Couture
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Bruno Johnson de Chandler au nombre des boursiers des héritiers du Dr Armand Frappier

La Fondation universitaire Armand-Frappier de l'INRS a octroyé ce mois-ci, en collaboration avec les professeurs du Centre INRS-Institut Armand-Frappier, trente  bourses d'excellence, d'une valeur de 400 000 $ à des étudiants-chercheurs d'exception, héritiers du Dr Armand Frappier.

Depuis sa création, la Fondation a remis près de 19 millions à l'INRS sous forme de bourses, de chaires de recherche, de participation à l'achat d'équipements de pointe ou de contributions à des projets rassembleurs.

« Les universités traversent une période de subventions précaires, et ce, dans un contexte où la compétition se veut toujours plus féroce tant sur le plan local qu'international, souligne madame Amar, directrice générale de la Fondation. Si la Fondation a pu octroyer trente bourses d'excellence, c'est une fois encore grâce à cette synergie nécessaire entre la communauté des affaires et la communauté scientifique » ajoute madame Amar.

Lors de la cérémonie de remise de bourses, une centaine de personnes se sont réunies pour célébrer les lauréats. Parmi ses invités de marque, la Fondation a eu le privilège d'accueillir madame Christiane Yoakim, représentante du maire de Laval, conseillère municipale de Val-des-Arbres et présidente du conseil municipal; madame Michèle Frappier-Daignault, fille du Dr Frappier et madame Caroline Ouellette, quadruple médaillée d'or olympique de hockey féminin.

Afin de souligner l'excellence des lauréats, madame Ouellette a livré une conférence inspirante et touchante sur la discipline, la persévérance et la poursuite de ses rêves. L'assemblée, conquise autant par l'athlète que la femme, l'a longuement ovationnée.

La Fondation remercie les nombreux donateurs de bourses. Ils favorisent la continuation de l'œuvre du Dr Armand Frappier, héros de la santé, intronisé en 2012 au Temple de la renommée médicale pour ses contributions qui ont amélioré la santé au Canada et dans le monde.

BRUNO JOHNSON DE CHANDLER - CO9MBATTRE LE CANCER

Provenant de l'Est-du-Québec, Bruno Johnson, originaire de Chandler, est récipiendaire d’une bourse de doctorat Armand-Frappier de près de 18 000 $ grâce à un don de la Fondation J.-Louis Levesque.

Bruno Johnson est étudiant au doctorat en biologie dans le laboratoire du Pr Jacques Bernier. Ses travaux portent sur deux protéines (DFF40 et DFF45) qui sont retrouvées en surabondance dans une grande variété de cancers. 

Objectif de ses travaux : combattre le cancer. L’objectif du projet de recherche est d’approfondir les connaissances concernant ces protéines afin de déterminer si elles représentent des cibles thérapeutiques intéressantes dans le combat contre la maladie.

Des résultats prometteurs. Il a obtenu à ce jour plusieurs résultats novateurs lui ayant permis de publier un article scientifique l’an dernier, dont il était l’auteur principal.

Organisations: Fondation J.-Louis Levesque, INRS

Lieux géographiques: Laval, Val-des-Arbres, Canada Laboratoire du Pr Jacques Bernier

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires