Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie - Réouverture le 22 juin

Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie.

La Société des établissements de plein air du Québec (Sépaq) annonce la réouverture du parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie pour le 22 juin.

C'est une très belle nouvelle pour les amateurs de plein air qui ont pris l'habitude de prendre la « Route des montagnes » pour leurs vacances estivales. Ils peuvent dès maintenant réserver leur séjour (emplacement en tente Huttopia, en véhicule récréatif ou en tente) à sepaq.com.

Si, à l'été 2014, les vacanciers ont pu être comblés par les attraits du parc national des Grands-Jardins, ils ont dû abandonner l'idée de visiter le parc national des Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie, fermé pour la reconstruction complète du barrage des Érables. C'est maintenant chose du passé. De retour, la croisière en bateau-mouche, les sentiers de randonnée pédestre et de vélo, les excursions en canot, en kayak et en rabaska, le canot-camping et la pêche à la journée.

Une réouverture sur le signe de la nouveauté

La Sépaq a profité de cette période de fermeture pour entreprendre des travaux de mise en valeur afin de rouvrir le parc sous le signe de la nouveauté et de la consolidation. En plus d'avoir amélioré la route d'accès du parc, elle a réalisé une passerelle piétonnière au-dessus de la vibrante rivière Malbaie, ce qui lui a permis de finaliser la boucle de randonnée du sentier Le Riverain. Comme nouvelle activité, elle offrira une sortie de 6 km en canot pneumatique et l'occasion de parcourir un tout nouveau sentier.

Sentier Les Rapides

Ce nouveau sentier de 9 km relie le camping du Cran au centre de services du Draveur, et ce, en passant par le camping du Pin-Blanc. Ce sentier longe la rivière Malbaie et, à plusieurs endroits, les randonneurs sentiront le tumulte des rapides, d'où le nom du sentier. Les randonneurs et les cyclistes se partageront la première partie du sentier sur 1,3 km.

Vestiges conservés

L'ancien barrage des Érables, construit de bois en 1958, n'est donc plus qu'un souvenir. Pour que ce dernier reste tout de même vivant dans la mémoire collective, des éléments historiques seront présentés sur le territoire du parc.

Organisations: Camping du Pin-Blanc

Lieux géographiques: Hautes-Gorges-de-la-Rivière-Malbaie, Barrage des Érables, Rivière Malbaie Grands-Jardins

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires