Développement des zones industrialo-portuaires - Réactions positives du milieu municipal

Réal-Jean
Réal-Jean Couture
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Personne ne se surprendra d'apprendre que le milieu municipal en général a très bien accueilli les annonces faites jeudi, quant au développement de 16 zones industrialo-portuaires, au Québec.

Le maire de Rimouski et président ex-officio de l'UMQ.

Un investissement bienvenu, selon l'UMQ

L'Union des municipalités du Québec (UMQ) accueille positivement les investissements annoncés jeudi par le ministre délégué aux Affaires maritimes, monsieur Jean D'Amour, pour le développement de 16 zones industrialo-portuaires (ZIP).

« Cette mesure-phare de la Stratégie maritime du Québec rejoint les demandes du Comité sur la Stratégie maritime de l'UMQ. Elle permettra, à long terme, de financer des projets d'infrastructures stratégiques dans les municipalités portuaires, de stimuler les investissements dans les communautés et de contribuer à la croissance économique des régions », a indiqué le maire de Rimouski, président ex officio de l'UMQ et président du comité sur la Stratégie maritime de l'Union, monsieur Éric Forest.

L'UMQ estime que ces sommes tombent à point nommé, alors que les municipalités sur l'ensemble du territoire font face à des défis de taille au chapitre de l'investissement dans leurs infrastructures. L'enveloppe de 300 millions $ du Fonds du développement économique dans le cadre du programme ESSOR, combinée à une somme de 200 millions $ du ministère des Transports, de la Mobilité durable et de l'Électrification des transports, permettra de soutenir des projets d'investissement privé dans les zones industrialo-portuaires et de développer des infrastructures portuaires et intermodales consacrées au transport des marchandises.

Rappelons que les membres du Comité sur la Stratégie maritime de l'UMQ ont mis de l'avant plusieurs enjeux prioritaires, dont la mise à niveau des infrastructures portuaires, l'accessibilité et la protection des berges, le développement du transport intermodal ainsi que le développement de l'offre touristique. Les municipalités riveraines misent sur leur potentiel de développement, favorisant non seulement la vitalité économique, mais aussi l'occupation du territoire.

Soulignons enfin que Monsieur Forest discutera du développement des ZIP au Québec dans le cadre de la Conférence Les Affaires sur la Stratégie maritime, qui se tiendra à Montréal le 22 mars prochain.

Un investissement salutaire pour les régions du Québec

De son côté, la Fédération québécoise des municipalités (FQM) accueille favorablement l'annonce d'un investissement de 300 millions de dollars pour le développement d'infrastructures dans le cadre de la Stratégie maritime du gouvernement du Québec.

Présent jeudi matin lors de l'annonce, M. Richard Lehoux, président de la FQM, croit qu'il s'agit d'un pas dans la bonne direction. L'implantation de ces 16 nouvelles zones industrialo-portuaires devrait favoriser l'essor économique des communautés locales de plusieurs régions du Québec.

« Le gouvernement a fait aujourd'hui un geste concret afin de stimuler l'économie des régions du Québec. Il est à souhaiter que ce premier pas s'inscrive dans un plan global de développement économique. Nous saluons toutefois la volonté de la ministre Thériault d'agir en concertation avec les acteurs régionaux en matière de développement de leur territoire », affirme M. Lehoux.

Alors que l'annonce d'hier matin se concentre sur le volet manufacturier de la Stratégie maritime, la FQM croit que l'action gouvernementale doit assurer des retombées pour l'ensemble des secteurs d'activité tels que la forêt et l'industrie agricole.

« Une vision globale est à favoriser en matière de développement local et régional. Ces nouvelles zones industrialo-portuaires doivent servir de porte d'entrée sur le marché mondial pour les ressources et produits de chez nous », conclut M. Lehoux.

 

Organisations: Union des municipalités du Québec, Comité sur la Stratégie maritime, Affaires maritimes Fédération québécoise des municipalités Fonds du développement Ministère des Transports Conférence Les Affaires sur la Stratégie maritime Manufacturier de la Stratégie maritime

Lieux géographiques: Québec, Rimouski, Développement des ZIP Montréal

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • jean-roch bouchard
    04 mars 2016 - 11:51

    pas certain que cet argent va servir en priorité aux villes de Rimouski et Matane...ce sera plutôt Montréal,Québec et Contrecoeur (l'extension du port de MOntréal) qui vont en profiter....quant a Gros cacouna,il ne faut pas toucher a la pouponnière des bélugas.....

  • Marcel
    04 mars 2016 - 07:51

    Il faudrait demander à D'amours comment il se fait que les Gouvernements réussissent à investir dans deux installations situées à 11 km. Quai de Rivière-du-loup et Quai de Cacouna. Il serait si simple de fermer Rivière-du-loup et ainsi faire épargner de l'argent aux payeurs de taxes. Encore une belle dualité fédéral, provincial. Pourtant, c'est bien ce qui est arrivé à Pointe-au-père pour centraliser les activités à Rimouski-Est. Ou encore que c'est Rivière-du-loup qui tire la couverte. Une autre fois