Québec aide Viandes du Breton à devenir plus écologique

Alexandre
Alexandre D'Astous
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Jean D'Amour

SOUTIEN DE 1,3 M $. Le ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Jean D'Amour, confirme au nom du ministre de l'Énergie et des Ressources naturelles Pierre Arcand, et du ministre du Développement durable, de l'Environnement et de la Lutte contre les changements climatiques, David Heurtel, l'attribution d'une aide financière totalisant 1 324 945 $ aux Viandes du Breton pour son projet de remplacement d'unités de ventilation de toit fonctionnant au propane par de nouvelles unités alimentées par un réseau de chauffage au glycol.

De plus, l'usine fera l'objet d'un agrandissement qui nécessitera l'ajout de deux compresseurs de réfrigération. Ce projet, qui permettra à l'entreprise de réduire ses émissions de gaz à effet de serre (GES) de 1 060 tonnes éq. CO2 annuellement, est financé par le Fonds vert et s'inscrit dans le cadre du programme ÉcoPerformance découlant du Plan d'action 2013-2020 sur les changements climatiques.

« Je suis fier de soutenir le projet de l'entreprise Les Viandes du Breton pour une meilleure utilisation de l'énergie. La participation directe de l'entreprise à la diminution de son empreinte environnementale à l'aide d'une réduction importante de sa consommation de propane est une excellente nouvelle. En agissant de manière responsable, Les Viandes du Breton démontrent que le progrès d'une entreprise peut se conjuguer avec la préservation de nos ressources et de l'environnement », mentionne M. D'Amour.

Bien qu'en 2013 plusieurs projets de récupération de chaleur sur les systèmes de réfrigération aient été implantés, l'usine est encore chauffée partiellement par neuf unités de toit au propane. Le projet vise le remplacement de ces unités par de nouvelles unités alimentées par un réseau de chauffage au glycol. De plus, l'usine fera l'objet d'un agrandissement qui nécessitera l'ajout de deux compresseurs de réfrigération.

Le nouveau système sera intégré au système actuel de production et de gestion d'énergie et récupérera l'énergie des effluents et des compresseurs de réfrigération liés à l'agrandissement. Le projet permettra une réduction de consommation de propane de plus de 684 261 litres par année.

« Cette aide financière est une bonne nouvelle pour duBreton, et c'est directement lié à notre volonté d'innover pour faire l'agriculture autrement. De faire mieux pour le bien-être des animaux, de l'environnement et des gens. Nous avons la possibilité aujourd'hui d'adapter nos façons de faire grâce à la technologie disponible, et cette réduction des gaz à effet de serre est bénéfique pour toute la population », commente Vincent Breton, président.

Organisations: Les Viandes, GES, Fonds vert

Lieux géographiques: Québec

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires

Derniers commentaires

  • marcel
    24 mars 2016 - 21:42

    Toute une générosité. Tout un député. Il va falloir nommer un truc à rivière du loup en son nom. C'est comme trop.