Le "Ice bucket challenge" : un phénomène plus que payant!

Pierre
Pierre Michaud
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

Ice bucket

La Société de la sclérose latérale amyotrophique du Québec (SSLAQ) dépose cette semaine un rapport annuel qui révélera un quasi-miracle: ses budgets ont triplé grâce au succès viral de la campagne du Défi du seau d'eau glacée, connue aussi sous le nom de « Ice bucket challenge ».

Habituée de fonctionner avec un budget d'environ 1 M $ par an pour les quelque 600 personnes atteintes au Québec, la Société de la SLA du Québec a recueilli 2 684 000 $ dans la province, grâce à cette fameuse campagne. Celle-ci impliquait que les personnes ayant accepté de participer devaient se filmer ou se faire filmer en se versant un seau d'eau glacée sur la tête. Par la suite, la personne devait faire un don à la SSLAQ et lançait un défi à des amis qui s'engageaient eux-aussi à verser des fonds. Au Canada, la somme récoltée a été de 16,2 M $. 75 000 personnes ont effectué un don au Québec, donc, ont fort probablement relevé le Défi. On connaît tous quelqu'un qui l'a fait. Au Bas-Saint-Laurent, 530 donateurs ont versé 14 200 $. Dix personnes sont atteintes et comptent sur 18 aidants naturels. La SLA est aussi connue comme la maladie de Lou Gehrig.

« Cadeau inattendu »

« Cette campagne virale a débuté à Boston, où elle a été imaginée par une personne atteinte de Sclérose latérale amyotrophique. Ce n'est pas seulement extraordinaire, c'est plus qu'extraordinaire! C'est un cadeau inattendu. Mais il faut bien gérer cet argent. Nous n'avons pas engagé d'employés supplémentaires ni de dépenses administratives. Nous voulons que cela profite à la recherche, aux personnes atteintes et à leur famille », commente la directrice de la SSLAQ, Claudine Cook.

« Sur les 16,2 M $ récoltés au Canada, nous pouvons consacrer 10 M $ à la recherche. Après avoir vu cela, la Fondation Neuro Canada (neurologie) a décidé de jumeler le même montant, pour un gain net de 20 M $. Le chiffre de 600 personnes atteintes est stable car il s'agit d'une maladie mortelle. Quand quelqu'un en décède, une autre personne apprend qu'elle en est atteinte », ajoute Mme Cook.

« C'est plus qu'extraordinaire, c'est un cadeau inattendu » -Claudine Cook

L'été prochain

Le point de vue de la Société sur la campagne « Ice bucket challenge » c'est qu'elle était ponctuelle. « Il n'y a pas de plan pour en faire une deuxième, à moins que la population n'en prenne l'initiative. Nous allons souligner le premier anniversaire et on verra », conclut Mme Cook.

 

La maladie de Lou Gehrig en chiffres

De deux à cinq ans

Espérance de vie après le diagnostic

2,6 M $

Dons du Défi amassés au Québec

16,2 M $

Dons amassés au Canada

600 personnes

Nombre de personnes atteintes au Québec

20 M $

Nouveau fonds disponible pour la recherche grâce au Défi

Organisations: Société de la sclérose latérale amyotrophique du Québec, Société de la SLA du Québec, Fondation Neuro Canada Société sur la campagne

Lieux géographiques: Québec, Canada, Boston

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires