Une séquence très gratifiante chez l'Océanic

Réal-Jean
Réal-Jean Couture
Envoyer à un ami

Envoyer cet article à un ami.

L'Océanic de Rimouski entre à domicile cette nuit avec la satisfaction du devoir accompli. Il y a une semaine, tout le monde craignait cette semaine obligeant l'Océanic à jouer 5 matchs en 7 soirs. Jamais rien de bien facile à affronter, mais l'Océanic entre à la maison avec 5 victoires. Mieux: il prolonge à 8 sa série de victoires consécutives. Dans cette course folle à la meilleure place au classement général, cette séquence arrive à point nommé.

Pour la victoire d'aujourd'hui de 6-3 à Sherbrooke, Serge Beausoleil a trouvé que la dentelle a été utilisée plus souvent que dans les derniers matchs. Mais peut-on croire que c'était un peu normal, dans les circonstances, une fois le pointage à 4-1 ? "C'est exact. On a cherché un peu la facilité et au hockey, peu importe l'adversaire, cela peut devenir dangereux, mais je pense qu'il faut être compréhensif de cette situation-là."

Ce qui ressort de cette rencontre est de voir qu'à peu près tout le monde a su s'y investir "et les buts sont venus d'un peu partout et c'est très positif de voir les joueurs qui s'inscrivent sur la feuille de pointage plus régulièrement comme, dernièrement, Courtemanche, Zdrahal, Gauthier, Trainor. Et pendant ce temps, Joly et Loiseau continuent. C'est bien." Et que dire de Beau Rusk qui ajoute deux passes, aujourd'hui. "Il est capable de faire des choses avec la rondelle."

L'absence d'Anthony DeLuca de la colonne des buteurs pour un 11e match de suite n'inquiète pas l'entraîneur-chef, pour le moment. "Il a fait face à deux filets béants aujourd'hui et la rondelle refusait de pénétrer dans le but. Il a une barre horizontale hier. Je pense que sa disette est sur le point de prendre fin. C'est bien de travailler fort et de se retrousser les manches, quand ces situations se présentent. Il lui reste encore plusieurs matchs pour retrouver sa touche."

Quant à la semaine qui se termine, pour Serge Beausoleil, ce fut une séquence très importante pour l'Océanic, un beau défi à relever. "Je pense qu'on l'a bien relevé. Ce furent pas des clubs faciles à jouer contre. Même les équipes du bas de classement. Sherbrooke n'a pas été un client facile, pas plus que les formations de Victoriaville, Drummondville et Blainville-Boisbriand qui sont dans les puissances de la ligue. On ne voulait rien laisser aller. On a su tirer notre épingle du jeu dans cette période très exigeante."

Et dans la préparation vers les séries, il est clair que le momentum est très important pour une équipe. "Il est certain que l'on vient de connaître une semaine plus taxante" constate le coach qui se réjouit de voir que la prochaine semaine laissera un moment pour respirer.

L'Océanic a congé de glace dimanche et lundi.

*Voir: résumé du match

Lieux géographiques: Sherbrooke, Victoriaville, Drummondville

  • 1
  • 2
  • 3
  • 4
  • 5

Merci d'avoir voté

Haut de page

Commentaires

Commentaires