110 000 nouveaux compteurs à installer au Bas-Saint-Laurent

Thérèse Martin redaction_rimouski@tc.tc Publié le 18 février 2015

Hydro-Québec installera ses nouveaux compteurs à compter du mois de mars, au Bas-Saint-Laurent.

©Photo gracieuseté

Le déploiement des nouveaux compteurs débutera en mars pour être complété durant l’été 2015 dans la région bas-laurentienne.

Intelligents ou non, communicants ou pas, tous les compteurs existants devront être remplacés au cours des prochains mois. « Tous les compteurs électromécaniques traditionnels seront remplacés. Les gens doivent choisir entre les compteurs communicants de nouvelle génération et les compteurs non communicants. Le compteur communicant partage l’information directement, de façon automatique, avec Hydro-Québec alors que dans le cas d’un compteur non communicant, une visite régulière sur le terrain est nécessaire », explique le porte-parole d’Hydro-Québec, Serge Abergel.

Jusqu’à maintenant, plus de 2,6 millions de nouveaux compteurs ont été installés à travers le Québec et sur le nombre d’abonnés concernés, seulement 1 % se sont prévalus de l’option de retrait qui permet de refuser un compteur de nouvelle génération et de choisir un compteur non communicant.

M. Abergel précise qu’en cas de panne, le compteur de nouvelle génération avertit automatiquement Hydro-Québec. « Dans ce cas, les abonnés n’ont plus besoin d’appeler. De plus, Hydro-Québec est en mesure d’évaluer l’envergure de la panne plus rapidement. »

Plus de la moitié des lettres expédiées

Hydro-Québec poursuit son envoi de lettres à ses abonnés. Jusqu’à maintenant, plus de la moitié des abonnés bas-laurentiens ont reçu une lettre les avisant qu’un compteur communicant serait installé chez eux, à moins qu’ils s’y opposent. Dans ce cas, ils devront débourser 15 $ pour l’installation d’un compteur non communicant s’ils répondent à l’intérieur d’un délai de 30 jours et 85 $ s’ils excèdent ce délai. Des frais de 5 $ par mois liés aux déplacements réguliers d’un représentant d’Hydro-Québec s’appliqueront également. Notons que l’installation d’un compteur communicant de nouvelle génération est gratuite.

En tout temps, à condition d’assumer les frais, il est possible de se prévaloir de l’option de retrait et de demander l’installation d’un compteur non communicant.

Par ailleurs, Hydro-Québec procédera à l’installation de 30 000 nouveaux compteurs en Gaspésie, du mois de mai à la fin de l’année 2015.

Déploiement des compteurs dans 4 MRC

23 800 compteurs seront remplacés dans la MRC de Rimouski-Neigette entre le mois de mars et l’été 2015. Dans la Matapédia, Hydro-Québec veut remplacer 8 000 compteurs, dont 3 000 à Amqui. Dans la MRC de Matane, 9 500 compteurs seront remplacés alors que le nombre avoisinera les 10 000 dans la MRC de La Mitis.

110 000 nouveaux compteurs à installer au Bas-Saint-Laurent

Thérèse Martin redaction_rimouski@tc.tc Publié le 18 février 2015

Hydro-Québec installera ses nouveaux compteurs à compter du mois de mars, au Bas-Saint-Laurent.

©Photo gracieuseté


Le déploiement des nouveaux compteurs débutera en mars pour être complété durant l’été 2015 dans la région bas-laurentienne.

Intelligents ou non, communicants ou pas, tous les compteurs existants devront être remplacés au cours des prochains mois. « Tous les compteurs électromécaniques traditionnels seront remplacés. Les gens doivent choisir entre les compteurs communicants de nouvelle génération et les compteurs non communicants. Le compteur communicant partage l’information directement, de façon automatique, avec Hydro-Québec alors que dans le cas d’un compteur non communicant, une visite régulière sur le terrain est nécessaire », explique le porte-parole d’Hydro-Québec, Serge Abergel.

Jusqu’à maintenant, plus de 2,6 millions de nouveaux compteurs ont été installés à travers le Québec et sur le nombre d’abonnés concernés, seulement 1 % se sont prévalus de l’option de retrait qui permet de refuser un compteur de nouvelle génération et de choisir un compteur non communicant.

M. Abergel précise qu’en cas de panne, le compteur de nouvelle génération avertit automatiquement Hydro-Québec. « Dans ce cas, les abonnés n’ont plus besoin d’appeler. De plus, Hydro-Québec est en mesure d’évaluer l’envergure de la panne plus rapidement. »

Plus de la moitié des lettres expédiées

Hydro-Québec poursuit son envoi de lettres à ses abonnés. Jusqu’à maintenant, plus de la moitié des abonnés bas-laurentiens ont reçu une lettre les avisant qu’un compteur communicant serait installé chez eux, à moins qu’ils s’y opposent. Dans ce cas, ils devront débourser 15 $ pour l’installation d’un compteur non communicant s’ils répondent à l’intérieur d’un délai de 30 jours et 85 $ s’ils excèdent ce délai. Des frais de 5 $ par mois liés aux déplacements réguliers d’un représentant d’Hydro-Québec s’appliqueront également. Notons que l’installation d’un compteur communicant de nouvelle génération est gratuite.

En tout temps, à condition d’assumer les frais, il est possible de se prévaloir de l’option de retrait et de demander l’installation d’un compteur non communicant.

Par ailleurs, Hydro-Québec procédera à l’installation de 30 000 nouveaux compteurs en Gaspésie, du mois de mai à la fin de l’année 2015.

Déploiement des compteurs dans 4 MRC

23 800 compteurs seront remplacés dans la MRC de Rimouski-Neigette entre le mois de mars et l’été 2015. Dans la Matapédia, Hydro-Québec veut remplacer 8 000 compteurs, dont 3 000 à Amqui. Dans la MRC de Matane, 9 500 compteurs seront remplacés alors que le nombre avoisinera les 10 000 dans la MRC de La Mitis.