Attention au virus syncytial !

Thérèse Martin redaction_rimouski@tc.tc Publié le 1 avril 2015

Le Dr Sylvain Leduc, de la Santé publique du Bas-Saint-Laurent.

©Photo gracieuseté

Si certains symptômes d’allure grippale vous affectent présentement et que vous avez aussi l’impression d’avoir le rhume, vous pourriez très bien avoir affaire au virus syncytial !

C’est vers la fin de la saison hivernale qu’apparaît habituellement le virus syncytial. « Les symptômes ressemblent à ceux de la grippe, mais les personnes atteintes sont un peu moins malades. Elles peuvent faire de la fièvre, mais elle dure moins longtemps que dans le cas de l’influenza. Les personnes atteintes peuvent aussi avoir de la toux, parfois un écoulement nasal, mais ça ne donne pas de grosses douleurs musculaires comme la grippe », explique le Dr Sylvain Leduc, de la Santé publique du Bas-Saint-Laurent.

Ce virus s’accommode particulièrement bien des températures plus froides et il frappe en particulier les jeunes, circulant beaucoup, notamment, dans les établissements d’enseignement. On n’en est pas tous affectés de la même façon, cependant, et les personnes qui ont déjà combattu ce virus dans un laps de temps assez rapproché peuvent avoir développé des anticorps qui leur éviteront d’être aussi malades que d’autres personnes qui n’ont pas été exposées au virus depuis un certain temps.

L’une des pires saisons grippales

Par ailleurs, la mutation du virus de l’influenza a réduit considérablement l’efficacité du vaccin contre la grippe, cette année. « Nous avons connu l’une des plus grosses saisons d’influenza jamais vues. Plus de 40 éclosions de grippe ont été signalées dans les installations du réseau. Actuellement, il n’en reste plus qu’une seule, heureusement ». Des personnes parmi les plus vulnérables, principalement celles qui ont un problème de santé important et les personnes âgées, ont souffert de complications de la grippe, notamment des bronchites et des pneumonies. Des gens sont même décédés des suites de la grippe. « Chaque année, la grippe entraîne des décès, dans toutes les régions du Québec », précise le Dr Leduc.

Heureusement, le plus gros de la saison grippale est maintenant passé.

Attention au virus syncytial !

Thérèse Martin redaction_rimouski@tc.tc Publié le 1 avril 2015

Le Dr Sylvain Leduc, de la Santé publique du Bas-Saint-Laurent.

©Photo gracieuseté


Si certains symptômes d’allure grippale vous affectent présentement et que vous avez aussi l’impression d’avoir le rhume, vous pourriez très bien avoir affaire au virus syncytial !

C’est vers la fin de la saison hivernale qu’apparaît habituellement le virus syncytial. « Les symptômes ressemblent à ceux de la grippe, mais les personnes atteintes sont un peu moins malades. Elles peuvent faire de la fièvre, mais elle dure moins longtemps que dans le cas de l’influenza. Les personnes atteintes peuvent aussi avoir de la toux, parfois un écoulement nasal, mais ça ne donne pas de grosses douleurs musculaires comme la grippe », explique le Dr Sylvain Leduc, de la Santé publique du Bas-Saint-Laurent.

Ce virus s’accommode particulièrement bien des températures plus froides et il frappe en particulier les jeunes, circulant beaucoup, notamment, dans les établissements d’enseignement. On n’en est pas tous affectés de la même façon, cependant, et les personnes qui ont déjà combattu ce virus dans un laps de temps assez rapproché peuvent avoir développé des anticorps qui leur éviteront d’être aussi malades que d’autres personnes qui n’ont pas été exposées au virus depuis un certain temps.

L’une des pires saisons grippales

Par ailleurs, la mutation du virus de l’influenza a réduit considérablement l’efficacité du vaccin contre la grippe, cette année. « Nous avons connu l’une des plus grosses saisons d’influenza jamais vues. Plus de 40 éclosions de grippe ont été signalées dans les installations du réseau. Actuellement, il n’en reste plus qu’une seule, heureusement ». Des personnes parmi les plus vulnérables, principalement celles qui ont un problème de santé important et les personnes âgées, ont souffert de complications de la grippe, notamment des bronchites et des pneumonies. Des gens sont même décédés des suites de la grippe. « Chaque année, la grippe entraîne des décès, dans toutes les régions du Québec », précise le Dr Leduc.

Heureusement, le plus gros de la saison grippale est maintenant passé.