Site historique maritime: 35 années de passion partagée avec le public

Thérèse Martin redaction_rimouski@tc.tc
Publié le 9 avril 2015

Le Site historique maritime de la Pointe-au-Père.

©Photo TC Media - Archives Jean-Claude Leclerc

Le Site historique maritime de la Pointe-au-Père se prépare à célébrer son 35e anniversaire et la saison 2015 en sera marquée.

C’est en 1980 qu’est né le Musée de la mer, un organisme à but non lucratif fondé par un groupe de plongeurs qui partageaient une passion commune : l’histoire de l’Empress of Ireland. Ces passionnés ont regroupé des artéfacts prélevés sur l’épave dans le but de les rendre accessibles à la population.

Le Musée de la mer était localisé, à l’origine, à l’Institut maritime du Québec à Rimouski. C’est d’ailleurs à l’IMQ que se sont déroulées les expositions durant les deux premiers étés. Par la suite, en partenariat avec Parcs Canada, le Musée de la mer s’est installé sur le site du Lieu historique national du Phare-de-Pointe-au-Père. Les visiteurs pouvaient alors découvrir le phare, mais également les premières installations du Musée de la mer qui permettaient de promouvoir non seulement les artéfacts de l’Empress of Ireland et l’histoire du naufrage, mais aussi le contexte maritime du début du XXe siècle.

L’accès direct à la mer est devenu un atout majeur pour le musée, localisé sur une pointe avancée dans le fleuve, près de l’ancienne station des pilotes du Saint-Laurent.

En 2 000, le Musée de la mer s’est considérablement agrandi en construisant le pavillon Empress of Ireland, où des salles de projection et d’exposition ont été aménagées. En 2005, le Musée de la mer s’est porté acquéreur du sous-marin Onondaga. Une véritable saga a suivi lorsqu’est venu le temps d’installer le sous-marin sur son site, mais les difficultés rencontrées, puis surmontées, ont permis de faire connaître le sous-marin dans l’ensemble du Québec.

En décembre 2006, le Musée de la mer est devenu officiellement le Site historique maritime de la Pointe-au-Père.

L’an dernier, le Site historique maritime a noté une augmentation de 20 % de ses visiteurs dont le nombre a dépassé 60 000. L’année 2014 a marqué le 100e anniversaire du naufrage de l’Empress of Ireland.

« Au printemps 2015, lors de l’ouverture du Site prévue durant la première fin de semaine de juin, des activités souligneront le 35e anniversaire de l’organisation et les gens seront conviés à participer à la fête », explique la directrice adjointe, Annemarie Bourassa.

Par ailleurs, le Site historique maritime de la Pointe-au-Père est en nomination, dans la catégorie Entreprise d’hébergement, de restauration et de tourisme, dans le cadre du prochain gala Reconnaissance de la Chambre de commerce et de l’industrie Rimouski-Neigette. Le Site historique a été lauréat lors du même événement en 2009 et 2012.

Fidèle à sa mission

Le Site historique maritime a pour mission de faire connaître l’histoire maritime et le milieu marin. Par ailleurs, ses objectifs principaux sont de faire découvrir l’histoire méconnue de l’Empress of Ireland, de protéger et mettre en valeur l’épave et les artéfacts, de faire découvrir l’importance de la station du phare et de pilotage de Pointe-au-Père (en collaboration avec Parcs Canada), de mettre en valeur le sous-marin Onondaga et de collaborer à la mise en valeur du patrimoine maritime.