La piste cyclable sera prolongée jusqu’au village du Bic

Thérèse Martin redaction_rimouski@tc.tc Publié le 26 juin 2015

Le conseiller municipal du district Le Bic, Marc Parent, indique l’endroit où passera la nouvelle piste cyclable, le long de la crête.

©Photo TC Media - Thérèse Martin

La Ville de Rimouski va de l’avant dans le projet d’aménagement d’un tronçon de près de 4 km de la piste cyclable le long de la crête du Bic. Ce projet évalué à 800 000 $ permettra de relier par voie cyclable deux secteurs importants du district Le Bic : la Rivière-Hâtée et le village.

Un premier projet qui prévoyait notamment la construction d’un tunnel sous la route 132 a été abandonné. Rimouski ville cyclable et les autorités municipales ont alors analysé d’autres possibilités. Un nouveau tracé a été réalisé et le conseiller municipal du district Le Bic, Marc Parent, a rencontré tous les propriétaires des terres qui seront traversées par la nouvelle piste cyclable. Tous ont donné leur accord de principe.

La semaine prochaine, Rimouski ville cyclable présentera une demande à Développement économique Canada dans le but d’obtenir une subvention de 400 000 $ qui couvrira la moitié des coûts d’aménagement de la nouvelle piste cyclable. Par ailleurs, la Ville de Rimouski est disposée à financer 25 % des coûts du projet (200 000 $) alors qu’une contribution égale proviendra du Fonds de la Route verte de la MRC de Rimouski-Neigette.

Selon Marc Parent, toutes les conditions sont maintenant réunies pour faire de ce projet une réalité. « Nous avons l’accord du ministère des Transports, des propriétaires terriens, de Vélo Québec qui confirme que le tracé rencontre les exigences de la Route verte. Il reste à faire une demande à la Commission de protection du territoire agricole et à obtenir le financement du gouvernement fédéral. Ça se présente bien de ce côté puisque nous répondons à plusieurs critères du programme d’infrastructures communautaires : aménager une piste cyclable, donner accès au fleuve, réaliser un montage financier comportant différentes sources, réaliser le projet à l’intérieur du délai fixé au 31 décembre 2017. »

Un nouveau tracé

La piste cyclable passera le long de la crête du Bic, reliera la Pointe-à-Santerre à la Pointe-aux-Anglais. Elle empruntera la route 132, la route Santerre, elle s’étirera du Domaine Floravie (accès au fleuve) en direction du club de golf Bic, longera donc la crête du côté sud, à la lisière du bois.

Un attrait de plus pour le Bic

En plus de relier de façon sécuritaire les deux noyaux de population de la Rivière-Hâtée et du village du Bic, la nouvelle piste cyclable est susceptible d’attirer et de retenir davantage les touristes dans le secteur. Les attraits touristiques et entreprises en profiteront. « Notre offre de services récréotouristiques sera encore plus intéressante », indique Marc Parent.

La piste cyclable sera prolongée jusqu’au village du Bic

Thérèse Martin redaction_rimouski@tc.tc Publié le 26 juin 2015

Le conseiller municipal du district Le Bic, Marc Parent, indique l’endroit où passera la nouvelle piste cyclable, le long de la crête.

©Photo TC Media - Thérèse Martin


La Ville de Rimouski va de l’avant dans le projet d’aménagement d’un tronçon de près de 4 km de la piste cyclable le long de la crête du Bic. Ce projet évalué à 800 000 $ permettra de relier par voie cyclable deux secteurs importants du district Le Bic : la Rivière-Hâtée et le village.

Un premier projet qui prévoyait notamment la construction d’un tunnel sous la route 132 a été abandonné. Rimouski ville cyclable et les autorités municipales ont alors analysé d’autres possibilités. Un nouveau tracé a été réalisé et le conseiller municipal du district Le Bic, Marc Parent, a rencontré tous les propriétaires des terres qui seront traversées par la nouvelle piste cyclable. Tous ont donné leur accord de principe.

La semaine prochaine, Rimouski ville cyclable présentera une demande à Développement économique Canada dans le but d’obtenir une subvention de 400 000 $ qui couvrira la moitié des coûts d’aménagement de la nouvelle piste cyclable. Par ailleurs, la Ville de Rimouski est disposée à financer 25 % des coûts du projet (200 000 $) alors qu’une contribution égale proviendra du Fonds de la Route verte de la MRC de Rimouski-Neigette.

Selon Marc Parent, toutes les conditions sont maintenant réunies pour faire de ce projet une réalité. « Nous avons l’accord du ministère des Transports, des propriétaires terriens, de Vélo Québec qui confirme que le tracé rencontre les exigences de la Route verte. Il reste à faire une demande à la Commission de protection du territoire agricole et à obtenir le financement du gouvernement fédéral. Ça se présente bien de ce côté puisque nous répondons à plusieurs critères du programme d’infrastructures communautaires : aménager une piste cyclable, donner accès au fleuve, réaliser un montage financier comportant différentes sources, réaliser le projet à l’intérieur du délai fixé au 31 décembre 2017. »

Un nouveau tracé

La piste cyclable passera le long de la crête du Bic, reliera la Pointe-à-Santerre à la Pointe-aux-Anglais. Elle empruntera la route 132, la route Santerre, elle s’étirera du Domaine Floravie (accès au fleuve) en direction du club de golf Bic, longera donc la crête du côté sud, à la lisière du bois.

Un attrait de plus pour le Bic

En plus de relier de façon sécuritaire les deux noyaux de population de la Rivière-Hâtée et du village du Bic, la nouvelle piste cyclable est susceptible d’attirer et de retenir davantage les touristes dans le secteur. Les attraits touristiques et entreprises en profiteront. « Notre offre de services récréotouristiques sera encore plus intéressante », indique Marc Parent.