Le Bloc québécois prend le pouls du Bas-Saint-Laurent

Thérèse Martin redaction_rimouski@tc.tc Publié le 15 janvier 2016

Le député bloquiste Xavier Barsalou-Duval, lors de son récent passage à l’Hôtel Rimouski.

©Photo TC Media - Thérèse Martin

Selon le porte-parole du Bloc québécois en matière de développement économique, Xavier Barsalou-Duval, les promesses faites par Justin Trudeau pourraient être difficiles à tenir dans le contexte économique actuel.

De passage à Rimouski jeudi dernier dans le cadre d’une tournée des régions du Québec, le député bloquiste de Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères affirme qu’il sera particulièrement vigilant sur la question de l’assurance-emploi. « La réforme du gouvernement conservateur a entraîné l’exode de travailleurs des régions. » M.  Barsalou-Duval rappelle qu’en campagne électorale, Justin Trudeau a pris l’engagement d’annuler plusieurs éléments de la réforme conservatrice. Toutefois, le député bloquiste dit constater que les changements annoncés ne semblent pas se produire aussi vite que prévu.

L’ancien président du Forum jeunesse du Bloc ajoute que la baisse des prix du pétrole risque fort d’entraîner de plus grands déficits à Ottawa. « Le Canada a trop concentré ses intérêts dans les sables bitumineux. Il faut diversifier les activités économiques, investir dans la recherche, le développement, dans les cerveaux, au lieu de se concentrer sur les ressources naturelles. » Au lendemain de coupes effectuées en recherche par le gouvernement Harper, M. Barsalou-Duval considère qu’il y a un important rattrapage à faire en réinvestissant, notamment, à l’Institut Maurice-Lamontagne.

Le député confirme que plus de 200 000 emplois ont été perdus, ces dernières années, dans le secteur manufacturier. « La faiblesse du dollar canadien favorise les exportations et devrait ainsi aider l’industrie manufacturière. »

Course à la chefferie du Bloc

Xavier Barsalou-Duval se dit « en réflexion » quant à la possibilité de se porter candidat à la chefferie du Bloc. Il ajoute que le parti doit se renouveler. Les orientations seront revues lors du Conseil général prévu à Trois-Rivières le 20 février.

Entre temps, le député prend le pouls des régions en rencontrant les intervenants socioéconomiques. Au Bas-Saint-Laurent, il se dit particulièrement préoccupé par les problématiques que vit le secteur forestier.

Le Bloc québécois prend le pouls du Bas-Saint-Laurent

Thérèse Martin redaction_rimouski@tc.tc Publié le 15 janvier 2016

Le député bloquiste Xavier Barsalou-Duval, lors de son récent passage à l’Hôtel Rimouski.

©Photo TC Media - Thérèse Martin


Selon le porte-parole du Bloc québécois en matière de développement économique, Xavier Barsalou-Duval, les promesses faites par Justin Trudeau pourraient être difficiles à tenir dans le contexte économique actuel.

De passage à Rimouski jeudi dernier dans le cadre d’une tournée des régions du Québec, le député bloquiste de Pierre-Boucher-Les Patriotes-Verchères affirme qu’il sera particulièrement vigilant sur la question de l’assurance-emploi. « La réforme du gouvernement conservateur a entraîné l’exode de travailleurs des régions. » M.  Barsalou-Duval rappelle qu’en campagne électorale, Justin Trudeau a pris l’engagement d’annuler plusieurs éléments de la réforme conservatrice. Toutefois, le député bloquiste dit constater que les changements annoncés ne semblent pas se produire aussi vite que prévu.

L’ancien président du Forum jeunesse du Bloc ajoute que la baisse des prix du pétrole risque fort d’entraîner de plus grands déficits à Ottawa. « Le Canada a trop concentré ses intérêts dans les sables bitumineux. Il faut diversifier les activités économiques, investir dans la recherche, le développement, dans les cerveaux, au lieu de se concentrer sur les ressources naturelles. » Au lendemain de coupes effectuées en recherche par le gouvernement Harper, M. Barsalou-Duval considère qu’il y a un important rattrapage à faire en réinvestissant, notamment, à l’Institut Maurice-Lamontagne.

Le député confirme que plus de 200 000 emplois ont été perdus, ces dernières années, dans le secteur manufacturier. « La faiblesse du dollar canadien favorise les exportations et devrait ainsi aider l’industrie manufacturière. »

Course à la chefferie du Bloc

Xavier Barsalou-Duval se dit « en réflexion » quant à la possibilité de se porter candidat à la chefferie du Bloc. Il ajoute que le parti doit se renouveler. Les orientations seront revues lors du Conseil général prévu à Trois-Rivières le 20 février.

Entre temps, le député prend le pouls des régions en rencontrant les intervenants socioéconomiques. Au Bas-Saint-Laurent, il se dit particulièrement préoccupé par les problématiques que vit le secteur forestier.