Courir 14 marathons en 15 jours pour la survie de ses enfants

Chantale Arseneault chantale.arseneault@tc.tc Publié le 3 janvier 2016

La famille Fortier-Bouillon tentait récemment de remporter le grand prix du concours de TC Media - Marchand de Rêves pour acheter une roulotte en vue du défi, en mai.

©Photo - gracieuseté

DÉFIBROSE. Récemment, les Bicois Cédric Bouillon et Audrey Fortier apprenaient que deux de leurs trois enfants sont atteints de fibrose kystique. Le couple, plus uni que jamais, a décidé de prendre le taureau par les cornes.

Un marathon équivaut à 42 kilomètres de course à pied pendant environ trois à six heures. En mai, mois de la sensibilisation à la fibrose kystique, Cédric Bouillon courra 14 marathons en 15 jours, à raison d’un par jour incluant 24 heures de repos à mi-parcours. Ils ramasseront de l’argent pour financer la recherche et sensibiliser la population.

« Je suis très motivé. Il faut trouver sa voie, moi je l’ai trouvé », confirme Cédric Bouillon.

L’aîné Jean-Christophe (7 ans) a été épargné, mais pas Bastien (5 ans) ni Arnaud (1 an ½). Du jour au lendemain, la vie de cette famille a complètement basculé. Sont arrivés au quotidien l’hospitalisation, les médicaments dont un coûte 5 000 $ par mois, les traitements à la maison…le stress et les difficultés qui viennent avec. Ils ont dû revoir leurs priorités. Audrey a quitté le marché du travail. Ils n’ont pas eu d’autres choix que de se relever les manches.

« On est pauvre esthétiquement, mais on est heureux et riche fondamentalement », lancent les deux complices. « En général 80 % des couples viennent à se séparer. Nous nous sommes rapprochés », ajoutent-ils.

Cette maladie s’attaque surtout aux poumons et à l’appareil digestif.

« L’espérance de vie est quand même assez bonne. Elle est de 50,9 ans maintenant. Dans les années 60, elle était de 4 ans. En plus, ils sont sur le bord de trouver un remède », explique Cédric.

Toute la famille partira de Rimouski le 15 mai. Un généreux commerçant fournira une roulotte pour qu’ils restent unis. En attendant le jour J, ils se préparent psychologiquement et physiquement à cette aventure qui a pour objectif ultime de trouver un remède pour sauver la vie de deux des membres de leur famille.

« Je vais vivre un peu ce que vit un enfant qui est atteint de Fibrose kystique avec plus de difficulté à souffler », confirme Cédric Bouillon.

Financement

L’objectif est d’amasser 30 000 $ en dons et commandites. Du 15 mai au 29 mai 2016, le parcours se fera du parc Beauséjour à Rimouski jusqu'au parc Lafontaine à Montréal via la route 132 pour un total d'environ 590 kilomètres de course à pied. La distance sera répartie en 14 marathons sur 15 jours, car à mi-chemin il y aura une pause d'une journée pour récupérer.

Info : http://evenements.fkq.ca/evenement?id=42&lang=fr

Courir 14 marathons en 15 jours pour la survie de ses enfants

Chantale Arseneault chantale.arseneault@tc.tc Publié le 3 janvier 2016

La famille Fortier-Bouillon tentait récemment de remporter le grand prix du concours de TC Media - Marchand de Rêves pour acheter une roulotte en vue du défi, en mai.

©Photo - gracieuseté


DÉFIBROSE. Récemment, les Bicois Cédric Bouillon et Audrey Fortier apprenaient que deux de leurs trois enfants sont atteints de fibrose kystique. Le couple, plus uni que jamais, a décidé de prendre le taureau par les cornes.

Un marathon équivaut à 42 kilomètres de course à pied pendant environ trois à six heures. En mai, mois de la sensibilisation à la fibrose kystique, Cédric Bouillon courra 14 marathons en 15 jours, à raison d’un par jour incluant 24 heures de repos à mi-parcours. Ils ramasseront de l’argent pour financer la recherche et sensibiliser la population.

« Je suis très motivé. Il faut trouver sa voie, moi je l’ai trouvé », confirme Cédric Bouillon.

L’aîné Jean-Christophe (7 ans) a été épargné, mais pas Bastien (5 ans) ni Arnaud (1 an ½). Du jour au lendemain, la vie de cette famille a complètement basculé. Sont arrivés au quotidien l’hospitalisation, les médicaments dont un coûte 5 000 $ par mois, les traitements à la maison…le stress et les difficultés qui viennent avec. Ils ont dû revoir leurs priorités. Audrey a quitté le marché du travail. Ils n’ont pas eu d’autres choix que de se relever les manches.

« On est pauvre esthétiquement, mais on est heureux et riche fondamentalement », lancent les deux complices. « En général 80 % des couples viennent à se séparer. Nous nous sommes rapprochés », ajoutent-ils.

Cette maladie s’attaque surtout aux poumons et à l’appareil digestif.

« L’espérance de vie est quand même assez bonne. Elle est de 50,9 ans maintenant. Dans les années 60, elle était de 4 ans. En plus, ils sont sur le bord de trouver un remède », explique Cédric.

Toute la famille partira de Rimouski le 15 mai. Un généreux commerçant fournira une roulotte pour qu’ils restent unis. En attendant le jour J, ils se préparent psychologiquement et physiquement à cette aventure qui a pour objectif ultime de trouver un remède pour sauver la vie de deux des membres de leur famille.

« Je vais vivre un peu ce que vit un enfant qui est atteint de Fibrose kystique avec plus de difficulté à souffler », confirme Cédric Bouillon.

Financement

L’objectif est d’amasser 30 000 $ en dons et commandites. Du 15 mai au 29 mai 2016, le parcours se fera du parc Beauséjour à Rimouski jusqu'au parc Lafontaine à Montréal via la route 132 pour un total d'environ 590 kilomètres de course à pied. La distance sera répartie en 14 marathons sur 15 jours, car à mi-chemin il y aura une pause d'une journée pour récupérer.

Info : http://evenements.fkq.ca/evenement?id=42&lang=fr