115 filles s’initient aux sciences à l'UQAR


Publié le 18 mars 2017

Melissanne Ouellet fait l’essai de la prothèse développée par son équipe.

©Photo TC Media - Alexandre D'Astous

La 18e journée “Les filles et les sciences: un duo électrisant!” a attiré 115 filles de secondaire 2 et 3 provenant de Rivière-du-Loup jusqu’à Mont-Louis, ce samedi à l’Université du Québec à Rimouski (UQAR).

Les jeunes filles ont adoré leur expérience. « Je me suis inscrite pour découvrir de nouvelles choses et faire des expériences. C’est ma première participation et j’aime beaucoup ça», la1nce Mellissanne Ouellet, 15 ans, de Dégelis.

Le conseiller en orientation à la commission scolaire des Chics-Chocs, Serge Synott, accompagnait un groupe de neuf jeunes filles de Cap-Chat et de huit de Mont-Louis. « Ça fait 5 ou 6 ans que j’accompagne des groupes pour cette activité. On veut amener les filles à oser et à se faire confiance. Les sciences ne sont pas seulement pour les garçons. Nous voulons développer l’intérêt des filles pour la science et cette activité est excellente pour cela, surtout que les filles sont un suivi avec leurs professeurs par la suite», commente-t-il.

La journée visait à leur faire découvrir des carrières dans les domaines des sciences et technologies, et ainsi augmenter la proportion de femmes dans des métiers non traditionnels. Dans l’avant-midi, les jeunes filles ont participé à un atelier sur diverses thématiques en sciences et technologies. Elles ont pu rencontrer des thanatologues, des biologistes, des scaphandriers, des géographes, des chimistes, des ingénieures.

Par la suite, les participantes ont confectionné une prothèse devant remplacer une main. Cette prothèse devait être activée par un mécanisme n’utilisant pas les mains et permettre à leurs créatrices de ramasser différents objets. Les équipes ont eu à tester leurs inventions.

En après-midi, les participantes ont assisté à la conférence « Le Saint-Laurent, notre fleuve vivant de la Fondation David Suzuki, portant sur le fleuve, ses ressources et ses enjeux.