Semaine de célébration de la diversité sexuelle et de la pluralité de genres à Rimouski


Publié le 23 mars 2017

La Semaine de célébration de la diversité sexuelle et de la pluralité de genres revient pour une 5e année, du 27 au 31 mars au campus de l’UQAR à Rimouski, organisée par l’ID-est, le comité pour la diversité sexuelle et la pluralité des genres de l’UQAR.

La Semaine de célébration de la diversité sexuelle et de la pluralité de genres est un événement abordant des sujets reliés aux réalités des personnes lesbiennes, gaies, bisexuelles, trans, queer, intersexes, asexuelles, bispirituelles et toutes autres minorités du genre, de l’orientation ou des pratiques sexuelles au Bas-St-Laurent. « Cette semaine thématique offrira plusieurs activités gratuites et ouvertes à tous et toutes, dans l’optique de célébrer la diversité et  de pallier l’invisibilité de la communauté LGBTQIA+, Elle donne aux personnes s’identifiant comme LGBTQIA+ une tribune où elles peuvent apprendre, discuter, se questionner et, surtout, sortir de leur isolement à travers la création d’espaces de rassemblement, d’émancipation et d’éducation », précise ID-est.

« Cette semaine permet à la communauté de l’UQAR et de Rimouski de s’informer et de comprendre les réalités LGBTQIA+ dans le but de faire tomber les tabous, de défier les préjugés, de célébrer l’apport de la diversité sexuelle et de genre dans notre société et de favoriser la mixité sociale. »

Parmi les activités offertes cette année, un 4 à 7 de lancement aura lieu lundi 27 mars au Baromètre sur le thème « Exposition et cultures queer ». La soirée se poursuivra ensuite au café l’Auriculaire avec la projection du documentaire « Lesbiana : Une révolution parallèle ».

Trois conférences se dérouleront les mardi 28, mercredi 29 et jeudi 30 mars à 18 h à la bibliothèque de l’UQAR sur des sujets très divers, respectivement la médicalisation des enjeux LGBT, la décolonisation du genre, et la répression des sexualités marginalisées.

Le mardi 28 mars aura lieu à 20 h au Baromètre, un jeu questionnaire sur la thématique LGBTQIA+.

La semaine sera clôturée par le party Drag Queen à l’Atrium de l’UQAR le 31 mars à 21 h.

De plus, des kiosques animés par différents groupes, organismes et comités ayant à cœur les droits des personnes appartenant à la communauté LGBTQIA+ seront présents dans l’atrium tout au long de la semaine en plus d’une exposition d’art queer.

L’ID-est mentionne que ces activités gratuites sont rendues possibles grâce à l’appui de nos nombreux partenaires dont le Fonds de Soutien de l’UQAR, l’AGECAR et l’organisme Main Bas-St-Laurent.