Sections

Le Canyon des portes de l’Enfer ouvre un nouveau sentier


Publié le 23 juin 2017

SAINT-NARCISSE-DE-RIMOUSKI. Le Canyon des Portes de l’enfer a ouvert un nouveau sentier, le sentier du marais, permettant de se rendre à un belvédère surplombant un marais et d’y observer plusieurs espèces d’oiseaux et de canards.

Inauguré le 9 juin, ce sentier de 0.3 km permet d’accéder à un marais et d’y observer, en plus des oiseaux, des castors et possiblement des orignaux ou des chevreuils, puisqu’une saline a été installée en face du belvédère. « Le but était de prolonger l’expérience du sentier, car il n’y avait rien dans le chemin qui revenait du sentier du portage. Il est très facile d’accès, à trois minutes du stationnement », indique la directrice générale de la Corporation touristique du Domaine des portes de L'Enfer, Monique Breton.

La Corporation touristique a également bonifié son activité de soirée, « La légende du boat maléfique et le coffre maudit », avec une nouvelle trame sonore et davantage de lumières sur le sentier féérique Oniria que les visiteurs peuvent prendre après le conte, munis d'une lampe frontale. « C’est la quatrième saison avec cette activité, qui propose un conte raconté par les « draveurs » Gaétan Bérubé ou Gervais Lévesque. L’année dernière, nous y avons accueilli 813 personnes », se réjouit la directrice.

Cette année, un écran a été installé sur le site des draveurs où a lieu le conte, projetant en continu deux films sur la drave fournis par Téléfilm Canada ainsi que les conteurs racontant l’époque de la drave.

Le camping du Canyon comporte 14 emplacements.

©Photo TC Media - Adeline Mantyk

Développer l’hébergement

Le Canyon possède un camping sauvage de 14 emplacements, qu’il serait possible d’améliorer, selon Mme Breton : « Nous avons requis les services d’un consultant pour explorer les diverses avenues que nous pouvons développer. Nous avons l’avantage de nous trouver à 35 minutes de Rimouski, en pleine nature, nous allons poursuivre dans ce sens », explique la directrice qui ajoute que la Corporation est en réflexion quant à plusieurs projets.

Le Canyon propose déjà des forfaits d’hébergement dans six des chalets de la Réserve Duchénier. « Nous nous accommodons bien car nous pouvons utiliser leurs chalets lorsque la saison de pêche est plus tranquille et que la saison de chasse n’est pas commencée. »

Le Canyon des Portes de l’Enfer a accueilli près de 20 000 personnes en 2016, soit une augmentation de 11 % par rapport à l’année 2015, précise Mme Breton. « C’est certain que Saint-Narcisse ne bénéficie que peu des retombées économiques en termes d’hébergement et de restauration. Nous réfléchissons à plus d’hébergement sur place. »

Monique Breton à l'accueil du Canyon des Portes de l'Enfer

©Photo TC Media - Adeline Mantyk