Sections

Hausse de l’anglais à Rimouski : des données contestées


Publié le 11 août 2017

Selon le recensement de 2016, la population de langue maternelle anglophone aurait augmenté de 160 % par rapport au recensement de 2011.

©Photo TC Media - Archives

Selon les données de recensement de 2016 de Statistique Canada, la Ville de Rimouski aurait subi une augmentation de sa population de langue maternelle anglophone de 160 % depuis le dernier recensement de 2011, un état de fait contesté par le maire de Rimouski, Marc Parent.

Marc Parent estime qu’il s’agit plutôt d’une erreur dans les statistiques. « J’ai beaucoup de difficulté à croire qu’un telle augmentation est réelle. Cela correspondrait environ à la même proportion d’augmentation de la population de la ville en général. Je pense que c'est une erreur. »

La commissaire aux langues officielles par intérim, Ghislaine Saikaley, a également exprimé ses préoccupations hier (jeudi) quant à la fiabilité des données du recensement de 2016 concernant les communautés anglophones au Québec, dévoilées la semaine dernière par Statistique Canada. 

« Des reportages diffusés font état de doutes exprimés quant à la croissance de la population de langue anglaise au Québec. Les doutes sur la taille des communautés anglophones au Québec doivent être dissipés rapidement. Il est terriblement important de pouvoir compter sur des données exactes pour évaluer la situation linguistique dans chaque province et territoire, a souligné Mme Saikaley. Ces données ont une incidence directe sur différentes politiques publiques, déterminant notamment quels bureaux fédéraux doivent offrir des services bilingues. »

La commissaire par intérim s'est dite convaincue que Statistique Canada agira rapidement pour confirmer l'exactitude des données diffusées et préserver le haut degré de confiance accordé aux données des recensements canadiens.

Selon le recensement de 2016, la Villde Rimouski compte 48 664 habitants.