Sections

Conférence de Catherine Dorion sur le rôle social de l’artiste à Rimouski


Publié le 12 septembre 2017

Catherine Dorion

©Photo gracieuseté - Franie-Éléonore Bernier

Catherine Dorion, dont l’essai « Les luttes fécondes » figure au palmarès québécois des essais les plus vendus, sera de passage à Rimouski le 20 septembre pour offrir une conférence sur le rôle social de l’artiste à l’Université du Québec à Rimouski dès 11 h 45.

Sa conférence, « Faire remonter le « senti » dans la conscience collective : le rôle de l’artiste », s’inscrit dans la programmation des activités du Groupe de recherche Ethos. Elle défendra l’idée que le travail de l’artiste doit être ancré dans un profond parti pris pour la valeur des murmures

« C’est qu’au fond de nous, davantage dans le corps que dans la tête, une voix réagit aux multiples conditionnements qui nous régentent. Cette voix enterrée dans la cacophonie ambiante peut néanmoins se manifester en murmures de joies, de peurs, de désirs, d’angoisses, de détentes et de tensions », expliquera Mme Dorion dans sa conférence.

L’idée développée est que le travail de l’artiste, outre de s’entraîner à percevoir ces murmures, est de faire dialoguer directement son murmure avec le murmure des autres et d’amplifier, à l’intérieur des autres, le volume de ce dialogue et que c’’est dans cette matière-là, de résonnance entre humains, qu’il doit fouiller.

Catherine Dorion est diplômée en art dramatique (Conservatoire de Québec), en Relations internationales (UQAM) et en War Studies (King’s College de Londres). Elle se tient en équilibre au-dessus de plusieurs cases : chroniques, politique, poésie, réalisation, roman, théâtre.

Elle s’est, entre autre, fait connaître grâce à ses vidéos virales lors des élections de 2012 et de 2014, alors qu’elle était candidate pour Option Nationale dans Taschereau. Elle a aussi publié le recueil « Même s’il fait noir comme dans le cul d’un ours » (Cornac, 2014).

La conférence aura lieu à l’UQAR de 11 h 45 à 13 h 30 au campus de Rimouski (K-435) et en visioconférence au 2060 au campus de Lévis.

Activité gratuite et ouverte à tous.