Sections

Djanick Michaud défend la cause des animaux de compagnie


Publié le 12 octobre 2017

Jean Lessard et Djanick Michaud entourent un caméraman de la firme Zone 3, à l’occasion du tournage de la série « Animo », diffusée à Radio-Canada, en 2012.

©Photo gracieuseté

RÉGLEMENTATION. Le candidat à la mairie Djanick Michaud, lui-même éleveur, croit qu’on peut améliorer significativement la situation des animaux de compagnie, à Rimouski.

« Bon nombre de municipalités se sont doté de règlements modernes concernant les animaux de compagnie et surtout, de services de type Société Protectrice des Animaux (SPA) dont les pratiques sont éthiques et dont les lieux sont aux normes. Les règlements municipaux de Rimouski datent de 2002 et elle ne dispose pas d’une SPA de ce type (NDLR : on fait plutôt affaires avec une entreprise privée). Voilà une situation gênante quand on regarde ailleurs au Québec. Nous devons revoir notre règlementation, car elle ne correspond pas à la réalité en 2017 », soutient M. Michaud.

Il est temps d’agir de façon responsable, cohérente et intelligente sur la question des animaux de compagnie.

Djanick Michaud, candidat à la mairie

Voici quelques propositions de celui-ci: - l’identification des animaux par micropuce; - une approche récompensant les propriétaires responsables; - des campagnes de stérilisation pour les chats et la promotion des bonnes pratiques; - la constitution d’une SPA, opérée par du personnel formé en santé animale et en éducation éthique et sous la gouvernance d’un conseil d’administration dûment élu; - les budgets d’opération de la SPA proviendront principalement du système de licences; - le mandat d’application de la règlementation municipale sera donné à cette SPA et comportera une unité de vigie; - un lieu répondant aux normes fédérales et provinciales en matière de traitements des animaux. 

« Arrivons en 2017! »

« Il est temps d’agir de façon responsable, cohérente et intelligente sur la question des animaux de compagnie. Arrivons en 2017. Au lieu d’être au bas du palmarès, arrivons en 2017, plaçons Rimouski dans l’alignement des villes reconnues pour leurs services éthiques au Québec.

« Étant personnellement sensible à la cause animale, j’encourage les Rimouskois et Rimouskoises à considérer les propositions de Djanick Michaud », partage Jean Lessard, auteur et éducateur canin de renom.