Odacité confirme un projet de 15  à 20 M $ à Rimouski

Pierre Michaud pierre.michaud@tc.tc
Publié le 7 janvier 2016

Un projet réalisé par Odacité dans la région de Trois-Rivières, une station d'essence qui intègre un restaurant.

©Photo gracieuseté Odacité

Le président de la firme de développement immobilier Odacité, Steve Richard, confirme projeter un investissement majeur pouvant atteindre 20 M $ sur les terrains de l'ancien Garage Cadiex, au carrefour de la 2e rue Est et de l'avenue Léonidas, à Rimouski.

Il s'agirait de l'un des investissements privés les plus importants de l'histoire de Rimouski, derrière, en guise de comparaison, les 50 M $ déboursés par Réseau Sélection pour la construction des deux tours du Havre de l'Estuaire. M. Richard confirme aussi les informations obtenues et diffusées par TC Media, mercredi et jeudi, à une chose près, soit que les ententes avec des partenaires éventuels comme Ultramar et A et W ne sont pas encore conclues, ce qui fait que la station d'essence pourrait abriter une autre concession de restaurant.

« Au moment où on se parle, je ne peux confirmer aucune bannière. On n'a rien de signé et on discute avec plusieurs compagnies pétrolières et chaînes de restaurant. Ce pourrait être A et W, Thaï Express, mais aussi Harveys ou Mc Donalds. On parle de trois ou de quatre bâtiments. On a développé deux projets mais le plus probable est celui de quatre unités. On parle de bâtiments à 100 % commerciaux, dont un qui aurait deux étages. Nous souhaitons y établir des commerces de proximité. On aura une grande station d'essence avec un dépanneur sur le coin. Le reste est un mélange de restauration et de services de proximité. Il pourrait y avoir plusieurs commerces dans un même bâtiment. Il y a beaucoup de gros commerces dans la Cité des Achats et nous voulons compléter l'offre de services » confie Steve Richard.

Forte croissance

« Nous avons sept projets majeurs du même genre réalisés, à date, dans différentes villes du Québec. Le carrefour Léonidas/2e rue est un secteur très achalandé qui a connu une forte croissance ces dernières années. Notre entreprise est de Trois-Rivières mais nous nous sommes intéressés à Rimouski parce que c'est une ville dont l'économie est bonne et stable. De plus, nous aurons des partenaires locaux dans ce projet mais nous ne pouvons pas les identifier. Nous prévoyons être capables d'annoncer le projet plus en détails vers la mi-février. Nous estimons le projet à entre 15 M $ et 20 M $. Nous aimerions commencer la construction en avril et la terminer avant la fin de 2016 », indique M. Richard.

« Je serais surpris que ça retarde parce qu'il y aurait des accrocs dans le projet avec la Ville, car nous avons eu un très bon accueil et un très bon accompagnement du côté de celle-ci», conclut Steve Richard. Odacité et Cadiex doivent signer le contrat de vente des immeubles et terrains de cette dernière  à la fin de janvier.