Le nombre de travailleurs est en baisse au Bas-Saint-Laurent


Publié le 20 mars 2017

Luc Lavoie, Benoît B. Lymburner et Pierre Laplante

©Photo TC Media - Adeline Mantyk

Malgré une amélioration des indicateurs sur le marché de l’emploi au Bas-Saint-Laurent depuis 2014, le nombre de travailleurs est en baisse depuis 2007, selon le directeur régional d'Emploi-Québec, Benoît B. Lymburner. Dans ce contexte, la Semaine de l’emploi, qui aura lieu du 27 au 31 mars au Bas-Saint-Laurent, est une occasion pour entreprises et chercheurs d'emploi de faire correspondre leurs besoins.

Benoît B. Lymburner, directeur régional de Services Québec et d'Emploi-Québec au Bas-Saint-Laurent, explique qu’en raison d’un vieillissement actif de la population dans la région, le nombre d’individus de 15 à 64 ans, qui constituent 95 % des travailleurs du Bas-Saint-Laurent, est en baisse depuis 2007, avec 11 400 personnes en moins dans cette tranche d’âge. « Le BSL est une région où la population est plus âgée que dans le reste du Québec, l’âge médian est de 49 ans, il est de 41,8 au Québec. Il y a une décroissance du bassin de travailleurs disponible pour les entreprises, ce qui entraine des difficultés de recrutement dans plusieurs professions. »

Pour M. Lymburner, la Semaine de l’emploi au Bas-Saint-Laurent, sur le thème "En route vers notre avenir", est donc une occasion en or pour les entrepreneurs et organismes, comme pour les chercheurs d’emplois, de pouvoir s’informer sur les emplois disponibles et de réseauter ensemble : « Une cinquantaine de partenaires sont impliqués dans l’organisation d’une vingtaine d’activités dans les huit MRC de la région, entre autres, un Salon Job Dating à Rimouski pour une deuxième année. L’événement avait attiré 500 personnes l’année dernière. Cette année, plus de 100 entreprises ont des postes disponibles à pourvoir dans toute la région. On s’attend à ce que cela augmente avec les années », se réjouit Luc Lavoie, directeur général du collectif de développement du BSL, soulignant que l’emploi est un enjeu majeur pour le développement régional.

Un des taux de chômage les plus bas de l'histoire de la région

M. Lymburner indique que depuis le deuxième trimestre de 2014, le marché de l’emploi a connu une amélioration de ses indicateurs au Bas-Saint-Laurent. « La population active en 2015-2016 a crû de 2 800 personnes, en raison de l’augmentation du nombre de personnes en emploi (2400) et du nombre de chômeurs, c’est-à-dire, les personnes à la recherche d’un emploi. Le taux de chômage au BSL se situe autour de 8 %, un des plus bas taux enregistrés dans l’histoire de la région. »

Il estime qu’une tendance vers l’emploi à temps plein se dessine, alors que le nombre d’emplois à temps plein a augmenté de 2 300 personnes, totalisant 72 300 personnes et que 600 personnes de moins occupent un emploi à temps partiel.

De son côté, Pierre Laplante, vice-président du Conseil régional des partenaires du marché du travail au BSL, souligne que différents défis attendent la région au courant des prochaines années, comme le besoin en main-d’œuvre forestière et agricole, ainsi que le travail saisonnier.

Durant toute la semaine, divers partenaires du milieu offrent aussi des conférences, formations, ateliers, visites d'entreprises, babillards, déjeuners, 5 à 7 et maintes activités de réseautage, et ce, dans les huit municipalités régionales de comté (MRC) de la région.

La Semaine de l'emploi au Bas-Saint-Laurent permet aux employeurs de la région de promouvoir leurs postes vacants (spécialisés, semi-spécialisés ou non spécialisés) et aux candidates et candidats d’avoir un contact direct avec ces employeurs afin de faire valoir leurs compétences.

Pour connaître les activités dans chacune des MRC : www.emploiquebec.gouv.qc.ca/ActivitesBSL.

La Semaine de l’emploi au Bas-Saint-Laurent est une initiative des partenaires socioéconomiques du marché du travail du Bas-Saint-Laurent en collaboration avec la Direction régionale de Services Québec et d’Emploi-Québec du Bas-Saint-Laurent.