Cogeco fait l’acquisition du réseau Conek-T à Saint-Narcisse et Sainte-Odile


Publié le 20 avril 2017

Cogeco a pris la relève de Conek-T à titre de fournisseur de services de télécommunications pour les secteur de Sainte-Odile et Saint-Narcisse-de-Rimouski

©Photo Gracieuseté - Cogeco Câble

Cogeco Connexion devient fournisseur de service pour les services Internet et télé des clients des réseaux Conek-T dans les secteurs de Sainte-Odile et de Saint-Narcisse-de-Rimouski.

Cogeco rejoint ainsi près de 900 clients de plus dans la région, selon la porte-parole de l’entreprise Johanne Hinse, vice-présidente marché consommateur et relations avec les communautés. Dans le cadre de cette acquisition, Cogeco a également mis la main sur un réseau de Connek-T localisé à Manseau, dans le Centre-du-Québec. Les trois acquisitions totalisent 1 300 nouveaux clients. « Officiellement, on a acquis Conek-T le 1er juillet 2016. On a pris un peu de temps avant l’annonce officielle, car nous venons de finir la dernière conversion de clients sur le réseau Cogeco. »

Cogeco est propulsé par un service hybride de fibre optique. « Certaines maisons ont accès à la fibre optique directement, et d’autres par l’entremise de notre réseau hybride. Ça ne change rien pour les clients, ils ont accès aux mêmes vitesses Internet, aux mêmes services, c’est seulement la façon dont notre réseau est configuré. Nous avons relié ces réseaux à notre réseau déjà existant dans la région de Rimouski, en faisant ça, automatiquement les gens ont accès à nos services comme TiVo, l’enregistreur multitélés, le service HD, au contenu en ligne, à la vidéo sur demande, l’accès à Netflix, YouTube, Facebook, directement de la boîte TiVo. »

Concernant l’accès à Internet, Mme Hinse précise que désormais les clients peuvent avoir accès à des vitesses allant jusqu’à 120 mégabits par seconde. « Aujourd’hui, Internet est devenu un produit essentiel. Du côté commercial, les entrepreneurs peuvent avoir accès à des vitesses qui répondent davantage à leurs besoins. Nous avons aussi des forfaits illimités au point de vue des téléchargements, les gens n’ont ainsi plus à se soucier de ça. »

Une modernisation qui se poursuit

Cogeco se dit toujours en mode acquisition : « Quand une opportunité comme celle de Connek-T se présente, c’est sûr qu’on l’analyse. Dans ce cas-ci ça a fonctionné. On est toujours à l’affût. » L’entreprise affirme être également à l’affût des opportunités qui lui permettraient d’ajouter un service de téléphonie mobile à sa gamme de produits.

Consciente de la réalité des régions moins bien desservies au niveau d’Internet, notamment, Mme Hinse explique que Cogeco poursuit de façon régulière la modernisation de son réseau : « On regarde la géographie, mais c’est certain qu’aussitôt qu’on s’éloigne là où il y a peu de densité de population ou pas du tout, cela devient plus complexe, cela coûte très cher de se rendre là. »

La porte-parole explique que Cogeco a procédé à beaucoup de modernisation au cours des dernières années. « Rimouski est une région très importante pour Cogeco, nous y avons investi beaucoup d’argent ces dernières années, cette nouvelle acquisition montre cet attachement et nous allons continuer à regarder des systèmes qui sont mal desservis. »