Une nouvelle politique mais pas la fin des hot-dogs au Colisée!

Pierre Michaud pierre.michaud@tc.tc
Publié le 17 octobre 2016

Les utilisateurs d'équipements municipaux comme le Colisée seront touchés progressivement par cette nouvelle politique alimentaire.

©Photo TC Media-Pierre Michaud archives

Le conseil municipal de Rimouski adopte une politique alimentaire à laquelle seront invités à adhérer les différents partenaires de la Ville qui proposent des services dans ses installations, comme le Colisée.

Cela ne signifie cependant pas la fin des frites et des hot-dogs. « Non, pas nécessairement, mais cela pourrait apporter des modifications aux services alimentaires progressivement. Ce sont des orientations que nous proposerons à nos partenaires fournisseurs de services. Cela ira de la composition des menus à la vente de certains produits. Nous ne voulons pas nuire à nos entreprises partenaires ni embêter les gens, mais nous pouvons mettre de légères contraintes qui inciteront les consommateurs à faire des choix santé. On n'arrête pas tout, partout, mais il faut trouver le dosage. Vous savez, c'est contradictoire de penser qu'on va encourager les gens à aller courir pour être en forme au parc Beauséjour mais qu'on leur servirait après des hot-dogs ou des hamburgers. C'est un objectif d'encourager les saines habitudes de vie », indique le maire suppléant, Donald Bélanger.

Empêcher

« Cela pourrait aller jusqu'à empêcher dorénavant un certain type de restaurant s'installer près d'une école », ajoute M. Bélanger. Les citoyens pourront prendre connaissance de cette politique dans les prochains jours, sur le site Internet de la Ville. La résolution adoptée à l'assemblée de lundi s'inscrit en suite de la résolution pour les saines habitudes de vie entérinée le 3 mai 2010 et par laquelle la Ville s'engageait à favoriser et faciliter dans ses installations municipales et sur son territoire, l'accès à des aliments à haute valeur nutritive.

Le conseil rappelle que les municipalités ont un rôle prépondérant à jouer dans la mise en place d'environnements alimentaires favorables à une saine alimentation et qu'une saine alimentation représente une solution concrète pour améliorer la qualité de vie de notre population.

Piscine de Nazareth

Après les districts Saint-Germain et Saint-Robert, ce sera au tour des résidents du district Nazareth de voir leur piscine municipale être rénovée, l'été prochain. Un contrat de 295 755$ est octroyé à la firme Soucy Aquatik pour 295 755$, plus bas soumissionnaire conforme pour ce projet. Une part de cette somme était budgétée alors que 74 000$ sont prélevés sur la réserve de mise à niveau des bâtiments. À propos d'équipements sportifs, la municipalité de Saint-Fabien a fait l'acquisition de quarante baies vitrées excédentaires des arénas de Rimouski, pour 3 500$.