Une journée pour mettre en lumière des modèles masculins positifs

Charles Lepage charles.lepage@tc.tc
Publié le 19 novembre 2016

La thématique « Partageons ensembles » évoque plusieurs qualités humaines que les hommes sont invités à partager : compétences, talents, disponibilités, émotions, idées, fierté, générosité, expérience, engagement, ouverture, etc.

©Photo gracieuseté

JOURNÉE DE L’HOMME. La Journée internationale des hommes est célébrée chaque année le 19 novembre. Méconnu d’une grande partie du public, cet événement a été inauguré en 1997 à Trinité-et-Tobago. Loin d’être la copie inversée de la journée mondiale des femmes célébrée le 8 mars, celle-ci met de l’avant les problèmes spécifiques à la gent masculine.

L’idée c’est d’avoir dans chaque milieu, des modèles pour les jeunes. Pierre-Paul Côté

L’Association des retraités de l’éducation et des autres services publics du Québec (AREQ) qui tenait son conseil national à Rimouski à la fin octobre avait d’ailleurs inscrit cet événement à son agenda de discussions. Une affiche faisant la promotion de la Journée de l’homme a été produite. Sous le thème « Partageons ensemble », cette thématique évoque plusieurs qualités humaines que les hommes sont invités à partager : compétences, talents, disponibilités, émotions, idées, fierté, générosité, expérience, engagement, ouverture, etc.

Les promoteurs ne veulent pas que cette journée soit une réponse au féminisme ni qu’elle soit destinée à concurrencer la journée internationale de la femme. Ils désirent mettre en évidence les expériences des hommes.

« C'est plutôt la vision traditionnelle de la société masculine que nous souhaitons remettre en cause. Notre but, ce n’est pas de remplacer les tavernes… Oui il peut y avoir des occasions de rencontres, par exemple, montrer leurs talents dans différents domaines (musique, menuiserie, les arts, etc.) et des activités visant à avoir une pensée particulière pour les hommes qui vous ont inspirés et qui sont décédés. Nous n’avons pas voulu de comités d’hommes « masculinismes » avec des instances nationales, régionales et sectorielles. L’idée n’est pas de travailler contre les femmes, mais plutôt d’avoir, dans chaque milieu, des modèles pour les jeunes », propose, Pierre-Paul Côté, président national de l’AREQ.

À l’occasion de la Journée internationale des hommes, l’AREQ suggère ces quelques activités : offrir des remerciements à un homme qui vous inspire; feuilleter un album de photos de famille avec vos petits-enfants; raconter à vos petits-enfants « comment c'était dans votre temps »; féliciter un adolescent pour ses exploits; dîner en tête à tête avec vos fils; avoir une pensée particulière pour les hommes qui vous ont inspirés et qui sont décédés.