Le Salon du livre de Rimouski suscite un engouement chez les auteurs

Élodie Vaillancourt elodie.vaillancourt@tc.tc
Publié le 25 octobre 2016

Robin Doucet et Olivier Riopel

©Photo gracieuseté Michel Dompierre

Le compte à rebours est lancé pour le 51e Salon du livre de Rimouski qui offrira une multitude d'activités en plus des séances de dédicace du 3 au 6 novembre au centre des congrès de l'Hôtel Rimouski et dans différents endroits de la Ville.

Les 118 stands ont été loués en une semaine. « Je n'avais jamais vu ça, les auteurs apprécient notre salon, car c'est un salon signifiant, les auteurs ne viennent pas seulement pour des séances de signatures. Nous accueillerons plus de 225 auteurs, » indique Robin Doucet.

Pour sa part, le président du conseil d'administration, Olivier Riopel, souhaite que l'engouement pour les auteurs se poursuive dans les prochaines années. « Il y a un engouement parce qu'on accueille les auteurs dans notre famille. Notre défi est de mettre sur un piédestal le livre, c'est l'essentiel, mais également de dynamiser notre engagement et de pérenniser notre liaison avec les auteurs. »

C'est grâce au travail de toute l'équipe du Salon du livre, sous la direction de Robin Doucet, que la riche programmation est possible. Avec un budget d'environ 300 000 $, toute l'équipe du Salon du livre fait des choix parfois déchirants pour mettre en œuvre une multitude d'activités. «Nous avons un profit d'environ 500 $, l'équipe travaille tellement fort, c'est grâce à toutes ces personnes passionnées que nous pouvons offrir cette programmation incroyable. »

Des animations jeunesse, des tables rondes, une série de conférences, un déjeuner littéraire et bien plus composent la 51e édition de ce Salon. « L'objectif est de faire connaître les auteurs, leurs dernières parutions, et de les écouter vous en parler, » mentionne Camille Crédeville, responsable de l'animation et des communications.

Le Salon du Livre de Rimouski sort du cadre traditionnel et propose une rencontre et un lien particulier entre les auteurs et les visiteurs. « Le défi est de créer un lien entre le livre, l'auteur et le lecteur par d'autre moyen, qui servira à la communauté, » explique le président du conseil d'administration, Olivier Riopel.

Cet aspect de communauté se dégage par la participation de différents organismes et acteurs de la région. « Une animation sur la littérature engagée sera présentée en collaboration avec le Théâtre du Bic, Normand Baillargeon animera cette activité qui questionne le choix des auteurs de prendre position à travers ses écrits. La ligue d'improvisation théâtrale du Cégep de Rimouski sera également sur place pour présenter plusieurs scènes du nouveau livre d'Harry Potter issues de la pièce de théâtre « Harry Potter et l'enfant maudit, » indique Mme Crédeville.

Ce sont plus de 12 000 personnes qui sont attendues durant ce Salon du livre. « Nous serions heureux d'accueillir entre 12 000 et 14 000 visiteurs, mais outre le nombre de participants, nous souhaitons combler les visiteurs, les auteurs et l'équipe de bénévole, » indique M. Doucet.

Prix Jovette-Bernier

Le Prix Jovette-Bernier, ayant pour objectif d'encourager un auteur à l'occasion d'une parution récente, sera remis à Sara Dignard pour son recueil de poésie « Le cours normal des choses. »

Le jury, dirigé par Jeanne-Mance Rodrigue puis composé de Guy Baillargeon, Monique Lapierre, Marie-Ève Rousseau et Albert St-Pierre, a souhaité encourager cette première œuvre dans laquelle il a reconnu un réel talent d'écriture.