Ultime hommage à Bob Bissonnette


Publié le 14 mars 2017

De nombreux rimouskois ont rendu hommage au chansonnier Bob Bissonnette, vendredi dernier.

©Photo gracieuseté Jimmy Guimond Corriveau

ÉVÉNEMENT. Les propriétaires du bar La P'tite Grenouille de Rimouski ont organisé une soirée-hommage toute particulière à la mémoire du regretté Bob Bissonnette, vendredi soir.

« Ses chansons sont beaucoup demandées par notre clientèle, lorsque Bob venait faire un spectacle on en entendait parler pendant un an. Les premiers six mois, les gens nous disaient à quel point ils l'avaient apprécié et les six mois suivants ils nous demandaient la date du prochain spectacle », souligne Steven Guimond Corriveau, copropriétaire du bar rimouskois.

Lors de cette soirée hommage, les chansonniers Maxime D'Astous et Tom Gagnon ont interprété les meilleurs succès du mythique chansonnier. Une bannière à son effigie a ensuite été hissée près de la scène.

La date retenue pour cet hommage avait également une signification particulière. « Évidemment, le décès de Bob a créé une véritable onde de choc. Quelque temps avant son départ, nous étions en pourparlers pour son prochain spectacle à Rimouski qui devait se tenir dans les premières fins de semaine de mars », indique Steven Guimond Corriveau.

Les gens présents se sont rappelé de bons souvenirs de ses passages dans la région. Décrit comme un homme d'une grande générosité, le chansonnier pouvait passer de nombreuses heures à échanger avec les spectateurs, prendre des photographies et signer des autographes.

« Bob Bissonnette était très près de son public, il était très généreux de sa personne. Nos chansonniers et notre clientèle se reconnaissaient là-dedans. »

Un groupe hommage à Bob Bissonnette pourrait d'ailleurs voir le jour au sein du réseau des P'tites Grenouilles au Québec.

Prévention du suicide

Le bar de Rimouski sera l'hôte d'une soirée-bénéfice, samedi 18 mars prochain, pour la prévention du suicide. L'an dernier, un employé de l'établissement s'est enlevé la vie. Ses collègues et amis voulaient ainsi lui rendre un hommage significatif tout en amassant des fonds pour aider le Centre de prévention du suicide et d'intervention de crise du Bas-Saint-Laurent.

« David, un collègue et ami, s'est enlevé la vie. On s'est rendu compte que plusieurs personnes n'avaient pas encore fait leur deuil, c'est un gars qui a aidé tellement de monde à surmonter des épreuves malgré la tristesse qu'il portait en lui. Le suicide c'est encore tabou, il faut en parler et rendre hommage à notre chum David. »

D'ailleurs, après cette soirée, les employés de plusieurs bars rimouskois recevront une formation Sentinelle pour les outiller face aux situations de crises et de détresses.

« Si avec cette formation et les fonds remis au Centre de prévention nous pouvons sauver ne serait-ce qu'une vie, ce sera déjà mission accomplie », souligne Steven Guimond Corriveau.