Sections

Le film d’une Rimouskoise au festival de Cannes


Publié le 17 avril 2017

Myriam Guimond

©Photo gracieuseté

CINÉMA. Myriam Guimond, Rimouskoise d’origine qui s’est établie à Québec pour mener à bien son travail de réalisatrice, verra son court-métrage, « Partie de chasse », projeté pendant le festival de Cannes en mai prochain.

Myriam Guimond viendra présenter le film au cinéma Paraloeil de Rimouski jeudi soir dès 19 h 30. « Je viendrai parler du film et en même temps, ça me permet de revenir à Rimouski le présenter à ma famille, mes amis et à tout le monde ! »

Le film sera projeté en salle au Marché du film durant le festival de Cannes. La sélection est Talent tout court Cannes, une initiative de Téléfilm Canada. « L’accréditation du marché offre la visibilité du film à Cannes, c’est déjà une énorme opportunité, mais il y aussi des rencontres avec des acheteurs, producteurs, distributeurs de films, des rencontres avec des festivals très reconnus du cinéma tels que Toronto, Berlin, Sundance, Rotterdam », se réjouit la réalisatrice.

« Partie de chasse » est un thriller de huit minutes avec Catherine Audrey-Lachapelle, Marie-Eve Milot et Simon Rousseau, qui raconte l’histoire de deux femmes, en route pour une partie de chasse en forêt. Steph enseigne à Sarah les rudiments du maniement d’armes, une première pour Sarah. « Je suis scénariste, réalisatrice et productrice du film. Mon coscénariste et directeur photo est Jérémie Allaire-Menard. Pour ce film, nous avons voulu sortir de notre zone de confort et explorer le thriller. » Le film a été tourné en une journée et demie à Candiac en 2016 et diffusé en première aux Rendez-vous du cinéma québécois.
Myriam Guimond se prépare à tourner un nouveau court-métrage mettant en images quatre adolescentes en été. Elle poursuit son documentaire débuté en 2013 sur l’histoire de son frère, aux prises avec une maladie mentale, un sujet qui lui a permis de cheminer en tant que personne et de parler du quotidien d’une personne vivant avec la schizophrénie.

La réalisatrice détient un certificat en scénarisation de l’Université du Québec à Montréal et un baccalauréat en Film production de l’université Concordia. Jade & Matteo est son premier film.

Le film sera projeté au cinéma Paraloeil dès 19 h 30 le 20 avril, avant « Ceux qui font les révolutions à moitié n'ont fait que se creuser un tombeau », de Mathieu Denis et Simon Lavoie.