Michael Bergstaller expose au Jardin botanique de Montréal

Publié le 19 mai 2017

Le sculpteur Michael Bergstaller

©Photo Michel Dompierre

ART ET JARDIN. Le sculpteur rimouskois, Michael Bergstaller,  exposera une série de sculptures de jardin dans le cadre des Rendez-vous horticoles  du Jardin botanique de Montréal les 26, 27 et 28 mai prochain.  Pour le 375e de Montréal, une section art et jardin  sera mise à l’honneur.

L'arbre en fleur
Photo Michel Dompierre

Étant fasciné par l’univers de l’acier et des pièces métalliques, il a créé, pour cet évènement, des œuvres s’inspirant du monde végétal.  Une collection au caractère industriel  d’arbres fleurs géants et des  sculptures ornementales  seront présentées au public sur des bases de pierres d’ardoise.

« Je tenais à promouvoir mon art en valorisant les richesses de ma région. Je veux apporter au Jardin botanique une partie de notre Bas-St-Laurent.»

Michel Bergstaller

L’ardoise provient des gisements de la compagnie Glendyne de St-Marc-du-Lac-Long au Témiscouata. Le gisement  aurait été découvert lors de la construction du chemin de fer au début du XXe siècle et il est aussi le plus grand gisement d’ardoise en Amérique du Nord.

« Je tenais à promouvoir mon art en valorisant les richesses de ma région. Je veux apporter au Jardin botanique une partie de notre Bas-St-Laurent.»

Michel Bergstaller a un attachement profond à la région. C’est à Rimouski qu’il a vécu ses premières expériences en art monumental auprès du sculpteur Roger Langevin. Cette rencontre lui aura donné l’occasion de participer à la construction du Trimural et l’aura incitée à réaliser jusqu’à maintenant trois monuments publics qui sont installés à Trois-Pistoles, à Lévis et à Mont-Tremblant. L’artiste aime greffer ses sculptures à l’architecture et à différents milieux de vie. Les œuvres de Bergstaller seront cette fois-ci à la conquête des jardins et des terrasses.