Pornographie juvénile : Charles Roy voit son dossier reporté


Publié le 19 avril 2017

(Photo TC Media – Archives)

Charles Roy, 60 ans, de Rivière-du-Loup, qui fait face à 11 chefs d'accusation reliés à la production, à la possession et à la distribution de matériel de pornographie juvénile, a vu son dossier être reporté au 9 juin pour fixer une date de procès.

Roy avait plaidé non coupable le 27 février au Palais de justice de Rivière-du-Loup. Il avait été remis en liberté quelques semaines après son arrestation du 26 avril 2016.

L'Équipe d'enquêtes sur l'exploitation sexuelle des enfants sur Internet de la Sûreté du Québec a procédé à une perquisition en matière de pornographie juvénile dans un logement de la rue Lafontaine à Rivière-du-Loup, le 26 avril 2016. Charles Roy a été arrêté sur place. «Du matériel informatique a été saisi pour être analysé», rapportait alors la sergente de la SQ, Christine Coulombe.