Les bélugas sont en danger

Communiqué - Opinion

Publié le 26 juin 2014

Ce site est également jugé comme l'un des plus importants sur la planète pour y observer une variété fascinante de baleines.

©(Photo gracieuseté)

PORT PÉTROLIER – Difficile à croire, mais c'est bien vrai, la compagnie TransCanada souhaite construire un port pétrolier‬ à Cacouna, en plein coeur de la pouponnière des bélugas du Saint-Laurent (une espèce en voie d’extinction doit-on le préciser?). ‬‬‬Ce port sera alimenté par le pipeline Énergie Est qui acheminera 1,1 million de barils de pétrole sale par jour.

De grandes pétrolières souhaitent ainsi s’enrichir davantage en vendant à l’international le pétrole de l’Alberta. Que le port soit situé dans l’un des plus précieux sites du Québec en termes de biodiversité ne semble pas les embêter. Ce site est également jugé comme l'un des plus importants sur la planète pour y observer une variété fascinante de baleines.

Incroyable n’est-ce pas?

Si ce n’est déjà fait, signez la pétition Non aux sables bitumineux et faites-la circuler à tous vos amis. Ensemble, menons cette lutte afin de protéger les espèces menacées de l’estuaire du Saint-Laurent.

Si nous n’agissons pas rapidement, le pétrole des sables bitumineux circulera et menacera chaque jour de se déverser sur des terres agricoles, dans la cour de citoyens et dans un site aussi précieux que l’estuaire du Saint-Laurent.

Équiterre en a fait la démonstration à maintes reprises, les retombées économiques d’Oléoduc Énergie Est ne bénéficieraient pas aux Québécois. Alors que les riches pétrolières empocheront les profits, ce sont nous qui assumerons tous les risques, sans compter le risque pour des espèces menacées comme le béluga du Saint-Laurent.

Pourquoi est-ce important de signer cette pétition? Équiterre a le bien-être des Québécois‪ à coeur et exige que vous soyez justement informés des enjeux ‪réels ‬‬‬‪et des conséquences néfastes du passage du projet Oléoduc Énergie Est de TransCanada au Québec.‬‬

Avec votre appui, nous arriverons à protéger nos concitoyennes et concitoyens et la biodiversité de notre territoire en bloquant le projet Oléoduc Énergie Est. SVP, signez dès maintenant.

Nos efforts commencent à être récompensés. Tout récemment, en collaboration avec d’autres organismes environnementaux, nous avons réussi à obliger TransCanada à suspendre ses travaux de forage à Cacouna (1). La compagnie devra maintenant obtenir les autorisations nécessaires en vertu de la Loi sur la qualité de l’environnement et de la Loi sur les espèces en péril. Mais cette lutte est loin d’être terminée.

Pourquoi TransCanada entreprend des forages dans le Saint-Laurent ?

TransCanada veut construire un port en eau profonde dans la région de Cacouna dans le Bas-Saint-Laurent afin d'acheminer le pétrole issu des sables bitumineux de l'Alberta vers des marchés internationaux. L’Oléoduc Énergie Est est un projet d'exportation de pétrole, dont les retombées économiques ne bénéficieraient qu'aux pétrolières et non aux citoyens du Québec (2). Les risques, en cas de déversement, seront assumés par tous les êtres vivants le long du tracé de cet oléoduc.

Pourquoi faut-il stopper d'urgence le projet de TransCanada?

Les bélugas du Saint-Laurent sont une espèce « menacée » depuis 2000. L’estuaire du Saint-Laurent est un des plus importants sites d’observation des baleines au monde. Comme le secteur du tourisme représente 10 fois plus d'emplois au Québec que le secteur pétrolier (3), la région du Bas du Fleuve perdrait non seulement son joyau naturel, mais aussi des centaines d'emplois. Sans compter que le fleuve est une source en eau potable pour des millions de citoyens. Un déversement de pétrole issu des sables bitumineux aurait des conséquences catastrophiques sur l'habitat du béluga, sur le tourisme et sur la qualité de l'eau potable.

Vous voulez dire au gouvernement de préserver l'habitat des bélugas? Signez la pétition!

 

Merci de votre appui!

 

Steven Guilbeault, membre fondateur et directeur principal d'Équiterre.

SIGNEZ LA PÉTITION : http://www.cauzio.org/groupe-non-sb/non-sables-bitumineux#action

P.-S. Vous avez déjà signé et partagé la pétition? Bravo! Il vous est possible de faire un pas de plus en devenant membre d’Équiterre. En faisant un don mensuel, vous nous donnez la force de poursuivre cette lutte et de travailler sur d’autres dossiers prioritaires. Vous seriez étonné de savoir tout ce que nous arrivons à faire avec un don de 10 $ par mois. 1- Ce recours a été initié par les organismes suivants : Le Centre québécois du droit de l’environnement (CQDE), la Fondation David Suzuki, Nature Québec, la Société pour la Nature et les Parcs du Canada (SNAP) et France Dionne, citoyenne. 2- Rowan, Brigid et Ian Goodman, The Goodman Group, Ltd., en collaboration avec Équiterre et Greenpeace Canada. Transport et traitement du pétrole brut des sables bitumineux au Québec : enjeux économiques. 2014. 3-ibid. Calculé en chiffres absolus. Nous joindre | Équiterre, Maison du développement durable, 50, rue Ste-Catherine Ouest, bureau 340, Montréal (Québec) H2X 3V4 CANADA