Au fil des rounds – l’actualité de la boxe

Le blogue de Richard Cloutier : www.netboxe.com/Infos_Quebec

Publié le 14 août 2016
Testé positif à l’ostarine, Lucian Bute affirme que l’un de ses suppléments a été contaminé.
(Photo : gracieuseté Robert Lévesque).

Testé positif, Lucian Bute passe à l’attaque et se dit victime d’une contamination. À la suite de l’annonce que le test de son échantillon « B » s’avérait lui aussi positif, Bute réitère n’avoir jamais sciemment utilisés de produits illégaux de toute sa carrière en boxe professionnelle.

Lucian Bute met plutôt en cause une contamination à l’ostarine de l’un de ses suppléments prescrit avec la formule du préparateur physique, Angel Heredia, produit au laboratoire Pharmagenic de San Diego, en Californie.

Lors d’un point de presse, le clan Bute a expliqué que son avocat, Me Howard Jacobs de Los Angeles, avait mandaté le laboratoire californien KorvalLabs afin d’analyser tous les produits de suppléments nutritifs utilisés par Bute durant son camp pour le combat contre Badou Jack. Cette analyse aurait démontré la responsabilité du laboratoire Pharmagenic.

Lucian Bute et  son avocat ont affirmé leur intention d’intenter des procédures légales contre ce laboratoire en raison des torts causés à l’intégrité et la réputation de l’ex-champion IBF des poids super-moyens. Les détails de cette investigation ont été acheminés à la commission athlétique de Washington devant laquelle devra comparaitre Lucian Bute. Entretemps, celui-ci est à l’entrainement au gymnase des frères Grant, ne remet pas du tout sa carrière en question et a la ferme intention de prendre tous les moyens pour redevenir champion du monde.

Entretemps, le WBC a mis en demeure tous ses champions et boxeurs classés dans son top 15 à se conformer au protocole du nouveau programme VADA/WBC « WBC Clean Boxing Program » mis sur pied par la Voluntary Anti-Doping Association (VADA) et le WBC. Les boxeurs visés ont jusqu’au 9 septembre pour se conformer, sans quoi ils se verront retirer leur ceinture ou leur classement, en plus d’être suspendus par le WBC. En vertu de ce programme, les boxeurs pourraient devoir subir des tests sanguins et urinaires à n’importe quel moment, 365 jours par année.

Le Groupe Yvon Michel (GYM) a confirmé que tous ses boxeurs visés par cet appel du WBC avaient adhéré au nouveau programme. Il s’agit du champion du monde des mi-lourds Adonis Stevenson, de même que de Lucian Bute, Eleider Alvarez et Artur Beterbiev. « Je suis entièrement en faveur de ces nouvelles mesures et pour que tous soient inscrits au programme, question d’être sur un pied d’égalité », a commenté Adonis Stevenson.

Le crochet de gauche – l’actu en bref

David Lemieux (35-3-0) fera face à Curtis Stevens (28-5-0), le 22 octobre, probablement au Centre Bell de Montréal. Stevens, de New York, est l’actuel champion WBC Continental des Amériques. À l’instar de David Lemieux, il s’est incliné face à Gennady Golovkin. Il a aussi connu la défaite aux mains de Hassan N'Dam, une victime de Lemieux. Selon toute vraisemblance, le Montréalais Schiller Hyppolite (21-1-0), le champion WBC Francophone chez les super-moyens, figurera au programme, tout comme le champion du monde IBF junior, le Montréalais Steven Butler (17-0-1), qui pourrait affronter l’Ontarien Brandon Cook (17-0-0), actuel champion NABA et WBA Intercontinental. Aussi, l’aspirant mondial Ghislain Maduma (18-2-0) affrontera sans doute le Philippin résident du Japon, Ricky Sismundo (30-9-3), qui a fait match nul avec Dierry Jean (29-2-1) en mai, au Métropolis de Montréal. Maduma est actuellement en camps d’entrainement à Los Angeles, au gymnase Wild Card, où il s’entraine sous la supervision de Freddie Roach.

Le champion canadien des super-moyens, Shakeel Phinn (8-1-0) de Brossard, a rendez-vous avec le finlandais Janne Forsman (22-5-0) le 3 septembre prochain à la Tohu de Montréal, lors d’un événement présenté par Rixa Promotions conjointement avec les Frères Grant. Rappelons que dans le principal duel de ce gala, le super-moyen lavallois Érik Bazinyan (13-0-0) fera face à l’Allemand Aro Schwartz (11-1-0) dans un combat comptant pour le titre mondial WBO jr. Aussi au programme, Roody Pierre-Paul (12-3-1), de Terrebonne, affrontera de nouveau Oscar Barajas (12-3-1), avec qui il a fait match nul en juin dernier. De même, Golden Garcia (6-0-0) sera opposé au Mexicain Jesus Perez (7-7-1) qui en sera à son troisième combat au Canada. Pour sa part, le Lavallois Dwayne Durel (3-0-0) croisera le fer avec Arturo Garcia Lujano (5-5-0), du Mexique. L’américain d’origine roumaine Bruno Bredicean (4-0-0) fera face pour sa part à un adversaire à confirmer, tout comme le poids moyen de Drummondville, Jordan Balmir (1-0-0), alors que le bagarreur Joël Thériault qui a évolué dans la Ligue nord-américaine de hockey, en plus de combattre en arts martiaux mixtes, effectuera ses débuts professionnels chez les poids lourds.

Le Mascouchois Francesco Cotroni Jr (11-7-1) va se mesurer à Paul Bzdel (5-8-1) le 1er octobre à Saskatoon dans le cadre d'un combat pour le titre intérimaire canadien des poids moyens, selon ce qu'il a déclaré sur les médias sociaux. Cotroni a remporté son plus récent combat, disputé en mai dernier au Casino de Montréal, par décision majoritaire des juges. Bzdel s'est pour sa part incliné devant Shakeel Phinn  à son plus récent combat, en février 2016.

Pour ne rien rater de l’actualité de la boxe au Québec et au Canada, suivez la couverture faite par Richard Cloutier via  www.netboxe.com/Infos_Quebec - Journaliste chez TC Media depuis 2011, Richard Cloutier couvre l’actualité de la boxe depuis près de 15 ans. Il a signé plusieurs ouvrages portant sur le sujet et est le seul journaliste québécois reconnu par la prestigieuse Boxing Writers Association of America.