Sections

« La désolation est à son comble »

Par Cécile Dionne

Publié le 5 avril 2017

La cathédrale de Rimouski

©Photo TC Media - Archives

Administrateurs de la Fabrique Saint-Germain de Rimouski, guérissez votre orgueil monstre parce que l’idée ne vient pas de vous. Laissez le comité Cathédrale 2016 faire la restauration de notre prestigieuse cathédrale, héritage de nos ancêtres, pionniers, bâtisseurs.

De l’argent, il y en a, et beaucoup, c’est dans la tête de mauvais gestionnaires qu’il n’y en a pas. Avec votre refus de l’offre du Comité cathédrale 2016, vous avez mis notre archevêque dans une situation extrêmement pénible, son Église, notre cathédrale. Minorité opposante, ne vous croyez pas les meilleurs maîtres à penser. Aujourd’hui, il faut agir.

Dans 20 ans, ceux qui seront là agiront, mieux que ceux du présent, c’est mon souhait. Je suis confiante en l’avenir.

Je paierais ma capitation quand la restauration de notre majestueuse cathédrale commencera sérieusement, en plus, je ferais un don appréciable.

Cécile Dionne, paroissienne