Tour de la relève : l'ultime étape complétée

Simone Lirette redaction_rimouski@tc.tc
Publié le 13 juillet 2014

CYCLISME. La sixième étape du Tour de la relève internationale de Rimouski s'est déroulée dimanche matin et a permis de clore l'évènement. Les jeunes cyclistes ont dû effectuer cinq boucles de 14.5 km, incluant la fameuse côte de la Cathédrale.

Chez les cadets (homme 15-16 ans), la côte de la Cathédrale a eu incidence dès la première montée avec l'éclatement du peloton. Oliver Evans (Team Manitoba), Christopher Welch (KMS Cycling) et Olivier Hamel (Club Cycliste d'Amos) sont partis en échappée dans cette même côte leur permettant de prendre une avance de plus de deux minutes sur le regroupement. Welch quitte Rimouski avec le maillot à pois rouges du meilleur grimpeur de cette édition du Tour. Il termine en deuxième position dans cette étape devancé de quatre secondes par Oliver Evans. Thierry Kirouac-Marcassa (NCCH p/b DEC Express) a franchit la ligne d'arrivée 1 m 27 s plus tard à la tête d'un peloton.

Les deux premières positions cadettes (femme 15-16 ans) sont occupées par l'équipe NCCH p/b DEC Express avec Ruby West et Hillary Lowry. Laurie Jussaume (CCB Ultime Vélo) a terminé sa course en troisième position.

Pour les juniors (femme 17-18 ans), toujours dans l'équipe NCCH p/b DEC Express, Laurel Rathburn et Emma White empochent la première et la deuxième position. La troisième a franchir la ligne d'arrivée a été Catherine Ouellette de l'équipe André Cycle Kaycan RDS 1. Rathburn est arrivée première avec 55 secondes d'avance sur le peloton alors qu'elle portait le maillot vert de la meilleure sprinteuse.

Les grands champions du Tour de la relève internationale de Rimouski sont, chez les cadets, Garrett Marking (6 h 38 m 20 s), chez les cadettes, Laurie Jussaume (7 h 27 m 45 s) et pour les juniors, Dafné Théroux-Izquierdo (7 h 20 m 34 s).

« Aujourd'hui, ça s’est bien passé. C'était vraiment stratégique. C'est dur avec les cinq montées de la côte de la Cathédrale et on a travaillé avec ma coéquipière, Laurence Dumais, pour qu'elle garde le maillot à pois (meilleure grimpeuse) et moi le jaune (première au classement) » affirme la championne canadienne Dafné Théroux-Izquierdo. Cette édition a été sa quatrième et dernière expérience au Tour de la relève internationale de Rimouski.