Lydia et Emma sur les traces de leurs grandes soeurs

Jean-Pierre Boisvert jean-pierre.boisvert@tc.tc
Publié le 3 mars 2015
Lydia Duchesne et Emma Dion ont remporté la médaille de bronze (combo) en nage synchronisée.
Gracieuseté

«J’aimais pas full ça d’être mouillée, mais j’ai fini par m’habituer», raconte Lydia Duchesne, membre de l’équipe de l’Est du Québec qui a remporté la médaille de bronze (combo) aux Jeux du Québec.

La jeune athlète de Rimouski, âgée de 14 ans, a voulu faire comme sa grande sœur Laurie, de trois ans son aînée, qui s’illustrait brillamment en nage synchro, participant d’ailleurs aux Jeux du Québec de Valleyfield et de Saguenay. Laurie a poursuivi sa route pour atteindre les Jeux du Canada, en Colombie-Britannique, d’où elle est revenue pas plus tard qu’hier (lundi) avec la médaille d’or en équipe.

«Quand j’étais jeune, j’allais la voir avec mes parents dans toutes sortes de compétitions. J’aimais la voir exécuter des chorégraphies avec les autres et ça m’impressionnait. J’ai essayé ça. Au début, j’aimais pas full ça d’être mouillée, mais je me suis habituée. Je suis fière d’elle et je veux être bonne comme elle», a confié la Rimouskoise, qui a bien hâte de revenir à la maison, elle aussi, avec une médaille.

Une particularité au sein de la délégation de l’Est du Québec, c’est que son amie, Emma Dion, est dans la même situation. Sa sœur Camille, également membre de l’équipe du Québec en nage synchro, rapporte, toute comme Laurie, une médaille d’or.

«Camille m’a inspirée beaucoup», souligne à son tour la jeune athlète de 14 ans. «C’est en la voyant faire des chorégraphies dans l’eau que j’ai eu la piqûre. Moi j’aimais la danse et j’aimais nager. J’ai développé rapidement le goût car ça combinait mes deux préférences. J’aimais beaucoup voir les filles faire les mêmes gestes comme si c’était une danse», a-t-elle mentionné.

Lydia et Emma ont adoré leur première expérience aux Jeux à Drummondville. « Nous ne savions pas si c’était possible pour nous d’atteindre le podium, parce qu’on ne savait pas à quel point les autres équipes étaient fortes. À la fin de la compétition, on nous a dit que nous étions quatrièmes, mais, après une vérification dans les calculs, on nous a appris que nous nous étions finalement classées troisièmes et que nous avions gagné la médaille de bronze. Ce fut toute une surprise».

Comme l’a dit sans hésiter Emma, «on a adoré ça ici et nous allons tout faire pour revenir aux Jeux du Québec», ajoutant que les pratiques, à raison de 15 heures par semaine, vont continuer. Les prochains Jeux d’hiver sont dans deux ans. «On va être là».