Le gérant du Steakhouse/Chez Pull déçu de ne pas être des séries

Alexandre D'Astous redaction_rimouski@tc.tc
Publié le 8 août 2016

Jérôme Rousseau présente une moyenne au bâton de ,434 avec 17 points produits.

©

BASEBALL SENIOR. Le gérant du Steakhouse/Bar Chez Pull de Rimouski, Yannick Dumais, se dit déçu de ne pas participer aux séries éliminatoires de la Ligue de baseball senior Puribec du Bas-Saint-Laurent, mais il espère que ses joueurs auront appris de cette mauvaise expérience.

Selon lui, le mauvais début de saison a coûté à sa formation une place en série. « En perdant quatre de nos cinq premiers matchs, nous n'avions presque plus de marge de manœuvre et la pression était forte. Les gars devront apprendre de cela. Il faut rebondir rapidement après une erreur. Les bonnes équipes le font. En début d'année, l'attaque était en panne, puis ensuite on a commencé à frapper, mais la défensive nous a laissé tomber. Nous avons commis trop d'erreurs. Par contre, ce qui est intéressant, c'est notre fin de saison avec cinq victoires à nos six derniers matchs», analyse-t-il.

M. Dumais signale que son as artilleur, Mathieu Gobeil, n'a pu se faire justice en raison d'une blessure à un bras. « Nous avons espacé ses départs, mais il commençait à ressentir la douleur après trois manches».

Parmi les points positifs, le gérant note l'émergence de Jefferson Vargas au monticule qui a fini l'année avec deux matchs complets d'un seul coup sûr par match. Avec la progression de Kevin Roy et un retour en forme de Gobeil, ça augure bien pour l'an prochain. La dernière saison a aussi vu Jérôme Rousseau émerger comme un des frappeurs les plus réguliers du circuit Couture. Il termine au 2e rang pour la moyenne au bâton avec une moyenne de ,434 avec 17 points produits.

Yannick Dumais se dit intéresser à revenir l'an prochain.