L'Océanic porte plainte à la LHJMQ

Alexandre D'Astous redaction_rimouski@tc.tc
Publié le 11 janvier 2016

Anthony DeLuca a marqué 44 buts la saison dernière avec l'Océanic.

©Photo TC Media - Stéphane Fournier

DOSSIER ANTHONY DELUCA. L'entraîneur-chef et directeur-gérant de l'Océanic de Rimouski, Serge Beausoleil, confirme que l'organisation a déposé une plainte officielle contre les Voltigeurs de Drummondville à la LHJMQ dans le dossier de l'attaquant de 20 ans, Anthony DeLuca.

Dans un bref communiqué transmis aux médias lundi midi, M. Beausoleil mentionne que : « l’organisation demeure convaincue d’avoir été lésée dans le dossier Deluca et s’en remet au bon jugement de la Ligue junior majeure du Québec». Cette déclaration remplaçait le point de presse initialement prévu en fin de journée lundi.

La formation rimouskoise estime que les Voltigeurs n'ont pas fait tous les efforts pour permettre à DeLuca de finir la saison dans la LHJMQ, lui qui avait émis le désir de finir sa carrière junior après avoir amorcé la saison dans la Ligue de la Côte-Est. L’Océanic désire que le commissaire Gilles Courteau enquête sur les agissements des Voltigeurs, qui ont refusé de soumettre l’attaquant au ballottage, même s'ils n'ont pas l'intention de le faire jouer.

L'entraîneur-chef et directeur-gérant des Voltigeurs, Dominic Ricard, a déclaré au SOLEIL qu'il n'avait rien à se reprocher, qu'il avait tout fait pour tenter d'échanger les droits sur DeLuca. Il a même précisé s'être entendu avec une autre équipe, mais que cette dernière s'était ravisée une fois que les papiers étaient rendus à la Ligue. Il dit qu'il avait baissé «en bas de la valeur qu'il voulait avoir».

Si DeLuca dispute une rencontre dans la LHJMQ cette saison, les Bas-Laurentiens récupéreront leur choix de première ronde en 2016, octroyé dans l’éventualité où DeLuca aurait refusé de se présenter à Drummondville.

(Photo TC Media – Stéphane Fournier)