Robert Maltais donnera une conférence sur le journalisme à l’UQAR

Adeline Mantyk adeline.mantyk@tc.tc
Publié le 24 novembre 2016

L'UQAR

©Photo TC Media - Pierre Michaud

Le Groupe de recherche Ethos (UQAR) et la Fondation Sandy-Burgess tiendront une conférence sur « L’éthique journalistique à l’ère de l’information toxique » le 30 novembre de 11 h 45 à 13 h 30 simultanément à l’Université du Québec à Rimouski, campus de Rimouski local J-485 et campus de Lévis local 4032, en vidéoconférence.

Le conférencier, Robert Maltais, qui dirige le programme de journalisme de l’Université de Montréal, évoquera notamment de l’évolution et de la survie du journalisme, qui pour lui devrait passer par un meilleur ancrage de sa marque distinctive, soit sa méthodologie et son éthique, pour que celui-ci continue d’assumer pleinement le rôle qui lui est imparti comme pilier de la démocratie.

« Le journalisme vit un moment charnière de son évolution. Les frontières des médias traditionnels ont éclaté. Tous les médias tant écrits, audiovisuels que numériques diffusent maintenant sur toutes les plateformes et se cherchent un nouveau modèle d’affaires pour assurer leur pérennité. La confusion règne entre qui est journaliste et qui ne l’est pas et la surabondance des informations, de même que la vitesse à laquelle celles-ci circulent, ont changé fondamentalement la donne », détaille le synopsis de la conférence.

Robert Maltais fut journaliste pour Le Soleil et pour Radio-Canada, chef de l’information de la station de Radio-Canada à Rimouski et directeur des stations radio et télé de la SRC à Sept-Îles. De 1997 à 2005, il fut le secrétaire général du Conseil de presse du Québec.

Informations : bernard_gagnon@uqar.ca