Le 5e Rassemblement Moto Saint-Simon veut renouveler son succès

Alexandre D'Astous redaction_rimouski@tc.tc
Publié le 24 avril 2016

Les motos vont envahir Saint-Simon.

©Photo gracieuseté

5e PRÉSENTATION. Ces quatre dernières années, Saint-Simon, avec son Rassemblement de motos, fut l’hôtesse de motocyclistes provenant de plusieurs régions du Québec, et même du Nouveau-Brunswick.

Cette année sera donc la 5e présentation qui se tiendra le 19 juin. Dès la première année, quelque 65 motocyclistes y ont participé malgré une température plus ou moins clémente et ce nombre a augmenté jusqu’à 350 à la 3e année. Ce chiffre en a surpris plus d’un, les organisateurs eux-mêmes furent surpris de la réponse des participants. Et malgré un temps pluvieux, la 4e édition a, quant à elle, accueilli près de 250 motocyclistes : un nombre très respectable considérant les conditions climatiques.

À leur arrivée, les motards sont accueillis par un café/bagel. Et depuis la 2e présentation, quelques motos, par tirage au sort, sont invitées à entrer dans l’église avant la célébration. La fierté des propriétaires est souvent visible sur leur visage. Pour faire patienter l’auditoire avant la messe, un guitariste fait valoir son art.

Par la suite, le prêtre Yves Pelletier célèbre une messe au contenu fort bien adapté pour la circonstance. La direction musicale de ces messes est orchestrée par Madone Cimon et plusieurs choristes et musiciens du secteur des Basques et de l’ensemble vocal Synergie de Trois-Pistoles se joignent à la chorale de Saint-Simon pour rendre cette célébration autant pieuse que rythmée. Et tout ce beau monde fait de ces célébrations un événement fort différent des messes habituelles et bien appréciées des motards, tout comme de la population en général puisque l’église accueille un nombre impressionnant de fidèles. Vient ensuite la bénédiction des motos.

Sous le chapiteau, l’activité se termine par un dîner hot-dog/pizza à prix populaire, un service de bar est sur place. Les dons recueillis lors du déjeuner café/bagel sont remis annuellement aux soins palliatifs du CSSS des Basques.