Sections

811 330 $ pour soutenir le développement des enfants et des jeunes de La Mitis


Publié le 16 novembre 2017

Le développement de saines habitudes de vie ainsi que l'intégration sociale et professionnelle font partie des défis à relever.

©Photo depositphotos.com / Mediaphotos

COSMOSS. Quarante-neuf initiatives destinées à soutenir le développement des enfants et des jeunes âgés de 0 à 30 ans de La Mitis recevront le coup de pouce financier de COSMOSS (Communauté ouverte et solidaire pour un monde outillé, scolarisé et en santé), qui octroie 811 330 $ au comité local de coordination (CLC).

Gérald Beaudry, président de la Démarche COSMOSS, Caroline Pelletier, CISSS du Bas-Saint-Laurent et Annie Fraser, Service alternatif d'intégration et de maintien à l'emploi.
Photo TC Media - Sonia Lévesque

Selon les plus récentes données, le taux de diplomation après 7 ans au secondaire chez les garçons de moins de 20 ans est de 61,6 %. Autrement dit, 38 % des garçons n'obtiennent pas leur diplôme d'études secondaires. Cette situation et d'autres touchant le développement des tout-petits entre autres interpellent les travailleurs sociaux, de l'éducation et de la santé. « Notre mission est d'améliorer le parcours de vie des enfants et des jeunes afin qu'ils développent leur potentiel, et ce, à partir des défis que représentent la rentrée et la réussite scolaires, le développement de saines habitudes de vie ainsi que l'intégration sociale et professionnelle » souligne Caroline Pelletier, membre du CLC et chef de service par intérim de la Direction du programme jeunesse au Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) du Bas-Saint-Laurent.

Cette approche concertée est clairement un facteur de succès pour l'avenir.

Gérald Beaudry

Le comité local de coordination regroupe des représentants du CISSS, de la Commission scolaire des Phares, du Centre local d'emploi, de la MRC de La Mitis et d'organismes communautaires. « Cette approche concertée est clairement un facteur de succès pour l'avenir » estime Gérald Beaudry, président régional de la Démarche COSMOSS.

Des représentants de plusieurs organismes de La Mitis présents à l'annonce de COSMOSS cet avant-midi à Sainte-Flavie.
Photo TC Media - Sonia Lévesque

Des initiatives concluantes ont déjà été menées dans le milieu comme par exemple la mise sur pied d'escouades alimentaires, de camps préparatoires à la maternelle, etc. et d'autres sont à venir à l'intérieur d'un plan stratégique étalé de 2017 à 2020.

C'est le cas par exemple de l'implantation d'un service de réadaptation psychosociale par le travail pour de jeunes adultes vivant avec un problème de santé mentale. « Le cœur de ce projet va se dérouler dans un centre équestre (interventions assistées par l'animal). On accompagne la personne pour développer des stratégies afin qu'elle se remette en action, reprenne espoir et se valorise dans des activités, des compétences, des habiletés qu'elle va redécouvrir » explique Alicia Gagnon-Brillant, responsable du programme.

Dans l'ensemble du Bas-Saint-Laurent, COSMOSS attribue 6,3 M $ dont 75 % de ce montant vont à des actions menées localement dans les huit territoires de MRC de la région.