Sections

Bilan de mi-saison 2018 en assurance récolte : région du Bas-Saint-Laurent


Publié le 11 juillet 2018

On est loin des bilans souhaités en cette première mi-saison de 2018 en agriculture.

©Archives

La Financière agricole du Québec présente le bilan de mi-saison en assurance récolte pour la région du Bas-Saint-Laurent. Ce bilan décrit les conditions climatiques et leurs effets sur les cultures produites de cette région. 

Il fait également le point sur l'état des cultures vivaces, des ruches, de l'ensemencement et du développement des cultures annuelles, ainsi que sur le déroulement des premières récoltes.

Faits marquants en date du 3 juillet

·         Conditions climatiques hivernales relativement favorables à la survie des abeilles et des plantes pérennes, mais des champs ou des parties de champs ont été affectés par le gel hivernal

·         Températures printanières défavorables à la production acéricole : plus de 95 % de la clientèle assurée a signalé des pertes importantes

·         Semis réalisés avec de bonnes conditions de sol, dans l'ensemble

·         Germination et croissance des plantes ralenties par le manque de précipitations et de chaleur

·         Début de la récolte de fourrage avec environ une semaine de retard

·         Baisse de rendement anticipée de la première fauche

·         Conditions climatiques défavorables à la croissance des autres productions, dont les pommes de terre

« Le bilan de mi-saison présente un portrait de l'état des cultures au Québec et des impacts climatiques sur celles-ci. Lorsque les récoltes sont affectées par le mauvais temps, La Financière agricole intervient avec ses programmes, dont l'assurance récolte. Ce programme sécurise les revenus des producteurs avec le versement d'une indemnité leur permettant ainsi de pérenniser leurs activités » affirme M. Alain Proulx, directeur territorial, Centre de services de Rivière-du-Loup.

La Financière agricole du Québec

·         Offre des produits et des services de qualité en matière de financement, d'assurance et de protection du revenu

·         Favorise le développement et la stabilité de plus de 24 000 entreprises agricoles et forestières québécoises

·         Place la relève agricole au cœur de ses priorités en lui offrant une aide financière directe et adaptée à sa réalité

·         Participe activement à l'essor économique du Québec et de ses régions : avec des valeurs assurées qui s'élèvent à 3,6 milliards de dollars et un portefeuille de garanties de prêts qui atteint 5 milliards de dollars

Liens connexes