Sections

Vous avez un message: les vidanges demain!


Publié le 9 août 2018

Vincent Dufour invite les citoyens à se brancher pour mieux gérer leurs matières résiiduelles

©Photo L'Avantage - Pierre Michaud

LA MITIS. La gestion des déchets produits dans La Mitis a beaucoup évolué ces dernières années, au point où aujourd’hui, la technologie s’en mêle.

Un exemple des articles usagés disponibles à l'Écocentre.
Photo gracieuseté

La Régie intermunicipale de traitement des matières résiduelles des MRC de La Matapédia et de La Mitis évolue avec son temps et offre désormais aux citoyens des services via Internet. En s’inscrivant sur le site de la Régie, ecoregie.ca, une inscription rapide et indolore, on reçoit des rappels par texto, par téléphone ou par courriel des dates de cueillette. On évite ainsi la contrariété d'avoir un bac vert qui déborde pendant trois semaines additionnelles. Ti-Mé, de la série «La Petite Vie »,  en serait ravi.

On a réalisé que sur tous les articles qui nous sont apportés, nous avons été en mesure d’en revaloriser une part de 87 %.

Vincent Dufour

Le site offre aussi beaucoup d’autres services et conseils, à l’image de la Régie, où s’entrecroisent la récupération, le transport et le traitement des « déchets », matières organiques et matières recyclables.

"Y a des trouvailles à faire", dit un employé de l'Écocentre, Gino Rioux.
Photo L'Avantage - Pierre Michaud

L’Écocentre de la MRC de La Mitis, qui est situé au 428 avenue Roger-Marcoux, dans la zone industrielle aéroportuaire de Mont-Joli, est aussi un service important pour la gestion des matières résiduelles, gratuit pour tous les Mitissiens. Leurs installations sont voisines.

« Avec la Régie, nous desservons 36 000 citoyens et 34 municipalités, soit 18 de La Matapédia et 16 de La Mitis. Le bac vert et le bac brun, les matières organiques et les déchets comme tel, sont en transit ici pour être redirigés vers Rivière-du-Loup (centre de biométhanisation et site d’enfouissement). Le bac bleu, pour le recyclage (verre, plastique et compagnie), est envoyé directement au centre de tri du Groupe Bouffard, à Mont-Joli », indique le coordonnateur en gestion des matières résiduelles, Vincent Dufour.

Puis, à l’Écocentre, on peut déposer des articles d’usage courant qui peuvent être réutilisés, comme des vélos, des équipements sportifs, des meubles, des appareils électriques, informatiques et électroniques, et des pneus. Ces articles usagés sont revendus à très bas prix (à partir de 1 $). On peut aussi y disposer de matériaux de construction et de résidus domestiques dangereux.

Des jeux, meubles, accessoires de maison sont offerts en vente, dans ce hangar de l'Écocentre.
Photo L'Avantage - Pierre Michaud

« Le malheur des uns fait le bonheur des autres. L’an dernier, nous avons eu des ventes de 20 000 $ en articles usagés, une somme qu’on évite ainsi d’aller chercher dans les poches des contribuables, sur un budget de plus ou moins 420 000 $. On a réalisé qu'à travers tous les articles qui nous sont apportés, nous avons été en mesure d’en revaloriser une part de 87 % », signale M. Dufour.

 

Les matières résiduelles dans La Matapédia et La Mitis

-36 000 adresses desservies

-3 000 tonnes dans le bac bleu (matières recyclables)

-3 000 tonnes d’articles usagés récupérés à l’Écocentre de La Mitis

Vincent Dufour, le grand manitou de la gestion des matières résiduelles à la MRC, est entouré d'articles divers, dont un ensemble de maillets de croquet.
Photo L'Avantage - Pierre Michaud

-8 000 tonnes de déchets dans le bac vert (dans lesquelles on retrouve encore beaucoup de matières recyclables et compostables)

-87 % des articles usagés recyclés à l’Écocentre de La Mitis

-Les déchets sont toujours en décroissance