Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

13 janvier 2017

Trois autres projets se confirment pour Odacité

RIMOUSKI. Les efforts de développement commercial de plus de 15 M $ du promoteur Odacité, à Rimouski, s'enrichissent de trois nouveaux projets dont la réalisation est pratiquement confirmée pour 2017.

Odacité semble avoir vu juste en acquérant le bâtiment maintenant démoli et les terrains du garage pour camions Cadiex, à l'angle de la 2e rue Est et de l'avenue Léonidas, près de la Cité des achats, en 2016. Tout d'abord, l'ouverture du restaurant A&W, le premier projet de la phase I à se concrétiser, est prévue autour du 9 février. Le second projet de cette première phase est la construction d'un dépanneur libre-service Ultramar associé à la bannière Couche-Tard, qui ne s'est pas encore mis en branle. Ces deux projets constituaient la phase I. Plus au Sud, la phase deux comprend un second bâtiment offrant de l'espace pour quatre commerces de proximité.

« Pour A&W, ce sera effectivement dans ces dates-là, même si ce n'est pas confirmé à 100 % pour le 9 février. Pour le dépanneur libre-service Ultramar, Couche-Tard est en train de peaufiner son projet. On se fait dire que les premières pelletées de terre auront lieu au dégel et c'est pas mal l'information qu'on avait lors du lancement du projet, en octobre. Il y aura un autre restaurant dans le second édifice, un restaurant de la chaîne Ben et Florentine. La franchise est disponible actuellement », précise le président d'Odacité, Steve Richard.

Expérience gastronomique

Ben et Florentine s'inspire un peu de Cora, en faisant du déjeuner une expérience gastronomique, dans un style un peu plus élaboré et raffiné. La franchise coûte 175 000 $. « C'est un très beau restaurant qui viendra compléter l'offre de services du secteur. Ben et Florentine a déjà une cinquantaine de franchises (NDLR: Québec, Canada et États-Unis) et le développement les amenaient logiquement vers l'Est. Rimouski s'est avéré un bon choix. Ben et Florentine sera dans le complexe de la phase II qu'on va construire à côté du A&W. On pense commencer à travailler à la fin d'avril. On parle de 22 000 pieds carrés sur deux étages qui accueilleront quatre projets. Il reste un local à louer dans ce bâtiment, d'environ 3 000 à 5 000 pieds carrés. On cherche des beaux produits pour compléter le projet », ajoute M. Richard.

En plus du restaurant, un projet de centre sportif est à l'étude selon M. Richard. L'identité et le secteur d'activités du troisième commerce de la phase II confirmé n'est pas dévoilée. Tout fonctionne cependant comme sur des roulettes: « Beaucoup de joueurs regardent notre projet. Tout fonctionne comme prévu. On avance et on a bien hâte à l'ouverture du A&W », conclut M. Richard.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média