Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

16 janvier 2017

Le propriétaire de Place Cooprix poursuit la Ville de Rimouski

©Photo TC Media - Pierre Michaud

DÉCONTAMINATION. Le propriétaire de l'ancien centre commercial Place Cooprix, le promoteur immobilier montréalais Arthur H. Steckler, poursuit la Ville de Rimouski pour une somme supérieure à 100 000$.

Une source de TC Media mentionne cette somme comme minimale, alors qu'une autre chiffre la poursuite à 1 M $.

Le conseil municipal doit mandater ce soir, en assemblée générale publique, l'avocat Yvan Bujold de la firme Cain Lamarre, pour agir à titre de procureur de la Ville dans « la poursuite introduite par Centre commercial Rimouski inc., à la Cour supérieure (Chambre civile) ».

Centre commercial Rimouski inc. est le nom officiel de la propriété de M. Steckler qui comprend l'édifice de l'ancien centre commercial de la défunte Coopérative des consommateurs de Rimouski incluant le stationnement et le fond de terrain de l'édifice Le Séjour. La poursuite a un lien direct avec l'initiative de la Ville de Rimouski visant à faciliter la construction de l'hôtel du groupe Riôtel sur le site de Place Cooprix.

« Après l'achat par la Ville de tout le terrain, le printemps dernier, en vue de la revente de parcelles de terrain à chaque entreprise concernée, l'ancien centre commercial a été démoli. On y a retrouvé beaucoup de contaminants, parce que dans les années 1950 et 1960, il y a déjà eu un dépotoir (plus ou moins légal) à cet endroit. Les gens allaient porter des pneus et toutes sortes de déchets. L'édifice et le terrain devaient être décontaminés pour officialiser la vente, mais les coûts de décontamination ont été beaucoup plus importants que prévus pour Steckmar (la compagnie de M. Steckler), qui revient maintenant contre la Ville », indique une source qui souhaite rester anonyme.

On en saura davantage à la suite de l'assemblée du conseil municipal.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média