Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

25 avril 2017

Une soirée d’information à Rimouski pour démystifier le salaire minimum à 15 $

À l’approche de la Fête internationale des travailleuses et des travailleurs, le 1er mai, la coalition 5-10-15 du Bas-Saint-Laurent organise deux activités visant à promouvoir le travail décent, dont une soirée d’information pour démystifier les effets du salaire minimum à 15 $/heure.

Mercredi 26 avril, toute la population est invitée gratuitement à une soirée d’information avec les chercheurs de l’Institut de recherche et d’informations sociaux-économique (IRIS), afin de démystifier les effets d’un salaire minimum à 15 $/heure. Cette soirée aura lieu au Cégep de Rimouski à la salle D-114 à compter de 19 h.

Le lendemain, jeudi 27 avril, une soupe populaire aura lieu dès 11 h 30 au petit parc appelé « Place du 6 mai 1950 », situé près de la salle Desjardins-Telus.  L’activité se veut symbolique et la coalition souhaite ainsi faire prendre conscience que de plus en plus de gens travaillant au salaire minimum actuel ont recours aux banques alimentaires.  La population y est conviée gratuitement.

5-10-15 : trois revendications

Les porte-paroles du Bas-Saint-Laurent, Michel Dubé d'Action Populaire Rimouski-Neigette et Guy Labonté, coordonnateur du Comité Logement Rimouski-Neigette, tous deux membres du Regroupement contre l'appauvrissement, Gerry Lavoie, responsable à la coordination régionale Bas-St-Laurent-CSQ ainsi que Ginette Pelletier, vice-présidente du Conseil central du Bas-Saint-Laurent (CSN) rappellent les trois revendications sur lesquelles la campagne repose : le droit d'obtenir son horaire de travail 5 jours à l'avance, le droit de disposer de 10 jours de congés payés par année pour la maladie ou les responsabilités             familiales et le droit de gagner un salaire minimum de 15 $ l'heure.

Le thème de la Fête des travailleurs est cette année « Le travail, pas à n’importe quel prix ! ».

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média