Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

01 mai 2017

Un centre d’interprétation pour l’épave du City of Quebec

©Photo gracieuseté

PROJET. Le chercheur d'épaves et président des Explorateurs Sous-Marins du Saint-Laurent, Samuel Côté, travaille depuis plusieurs mois sur un projet de centre d'interprétation et de mise en valeur de l'épave du City of Québec, qui gît à 175 pieds de profondeurs au large de l'île Verte.

Le projet a été présenté à l'équipe du ministre délégué aux Affaires maritimes et ministre responsable de la région du Bas-Saint-Laurent, Jean D’Amour. « Nous avons rencontré l’équipe de M. D’Amour au mois de novembre 2016 pour déposer notre dossier. L’accueil a été très favorable. Nous sommes en relation constante avec l’équipe de M. D’Amour depuis plusieurs mois et le dossier progresse. Il ne nous reste plus qu’à croiser les doigts pour que le projet se concrétise » fait savoir Samuel Côté.

Pour moi, il ne fait aucun doute que cette épave de classe mondiale a un potentiel touristique énorme. -Samuel Côté

Une épave de classe mondiale

Localisée fortuitement en 2006 par le Service hydrographique du Canada (SHC), l’épave du bateau City of Quebec, qui a sombré en 1870, a été identifiée par Samuel Côté en 2016. Compte tenu de la rareté de ce type d’embarcation dans le Saint-Laurent, de son association à un événement historique et de sa valeur d’intégrité des vestiges, l’épave du City of Quebec est considérée comme une épave historique et de classe mondiale, selon le chasseur d'épaves.

« Pour moi, il ne fait aucun doute que cette épave de classe mondiale a un potentiel touristique énorme. Elle a tous les attributs (archéologique, historique et patrimonial) pour attirer des touristes du monde entier. L’épave du City of Quebec est un joyau et est l’une des plus belles épaves au Québec. Elle mérite le même traitement que l’épave de l’Empress of Ireland », estime Samuel Côté.

Le projet de centre d’interprétation

La première phase du projet consistera, entre autres, à documenter toute la carrière du navire, à rendre hommage aux deux victimes et à acquérir des données en utilisant de nouvelles technologies sous-marines. Des plongeurs et des véhicules sous-marins télécommandés participeront à l’acquisition des données. Ultimement, précise Samuel Côté, les promoteurs souhaitent présenter une expérience vidéo immersive 360°, une zone interactive, une maquette de l’épave (impression 3D) et différentes thématiques dans un centre d’interprétation. « Nous comptons sur la précieuse collaboration de la Municipalité de l’Isle-Verte. D’ailleurs, cette dernière a cédé un terrain qui va nous permettre d’aménager notre centre d’interprétation. Nous misons aussi sur des partenaires solides provenant de différentes sphères ou secteurs d’activités. Ce centre d’interprétation unique au Québec mettra l’accent sur la technologie au service de l’histoire », ajoute Samuel Côté.

Deux épisodes de la troisième saison de la série télévisée Chasseurs d’épaves porteront sur l’épave du City of Quebec. Denis Martel et Diane Beausoleil, membres de l’équipe Les Explorateurs Sous-Marins du Saint-Laurent, collaborent activement au projet.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média