Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

11 mai 2017

Alexandre D'Astous - adastous@lexismedia.ca

Grand projet pour sauver une espèce menacée d’oiseaux

©Photo TC Media - Alexandre D'Astous

Le conseil municipal de La Trinité-des-Monts a développé un projet en partenariat avec les étudiants en briquetage-maçonnerie du Centre de formation professionnelle Rimouski-Neigette (CFRN) pour protéger le martinet ramoneur, une espèce menacée d’oiseaux nichant dans la cheminée de l’édifice municipal.

La partie de l’ancienne école abritant le bureau et la bibliothèque municipale doit être démolie en raison de son délabrement. Or, une colonie de 80 à 100 martinets ramoneurs niche dans la cheminée du bâtiment. « La présence de ces oiseaux nous empêchait de démolir la partie du bâtiment. Il nous fallait trouver une solution et ce problème est devenu une opportunité. Par des contacts avec le biologiste Pierre Fradette et les dirigeants de l’organisme Québec Oiseaux, nous avons élaboré un projet de construction et d’assemblage d’une nouvelle cheminée à proximité de l’ancienne, mais dans le secteur du bâtiment qui ne sera pas détruit», indique le maire de la municipalité, Yves Detroz.

©Photo TC Media - Alexandre D'Astous

Yves Detroz se réjuit de la tournure des événements.

Le conseil municipal a interpellé le département de briquetage-maçonnerie du CFRN pour voir la possibilité d’obtenir leur participation. « Notre professeur (Serge Meunier) nous a présenté le projet et nous avons tout de suite embarqué. En équipe de deux, nous avons travaillé à préparer les cinq sections de cheminée qui seront installées aujourd’hui. Les 14 étudiants ont mis la main à la pâte», indique l’étudiant Mathieu Furlong.

Publicité

Défiler pour continuer

Les étudiants ont fait le travail gratuitement dans le cadre de leur formation. « Les martinets ramoneurs sont arrivés au Québec, mais pas encore dans la région. On espère qu’ils se rendront dans notre nouvelle cheminée. On tenait à préserver cette espèce menacée. C’est un projet de développement durable qui deviendra un atout touristique, car nous allons aménager dès cet été un centre d’interprétation et d’observation du martinet ramoneur», explique M. Detroz.

La nouvelle cheminée sera installée à cet endroit.

Le maire souligne l’implication des étudiants du CFRN, de la SOPER vient son fonds de développement touristique, de Mini-Mécanik, Québec Oiseaux, du Fonds de développement rural, de l’entreprise trinitoise Frabco et de la Corporation de développement de Trinité-des-Monts.

Le conseil espère procéder à la démolition d’une partie de l’édifice en 2018 pour y reconstruire un nouveau bureau municipal et une bibliothèque municipale.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média