Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualités

Retour

07 juillet 2017

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Une collection de bijoux pour soutenir la traversée de l’Atlantique d’Heidi Levasseur

©Photo TC Media - Adeline Mantyk

NAGEUSE. Une joaillière de Saint-Narcisse-de-Rimouski, Catherine Coulombe, a créé une collection de bijoux de 62 modèles reproduisant une sculpture de Roger Langevin créée pour Heidi Levasseur, afin de contribuer à la campagne de financement qui permettra à la nageuse québécoise de traverser l’océan atlantique.

Mme Coulombe et son entreprise, Les Créations à Cath, offrira une nouvelle collection de bijoux pour femmes et pour hommes, des reproductions de la sculpture du Rimouskois Roger Langevin, « La Traversée » : « Il y a des colliers, bracelets, boucles d’oreilles, bracelets de cheville, bagues, porte-clés. J’ai mis l’accent sur sa sculpture, j’ai fait une collection authentique et épurée, y incluant des pièces de céramique de ma collection d’été. Je suis allé dans un côté chic, coloré, marin et aussi sport avec le cordon d’escalade qui rappelle le cordage marin, il y en a pour tous les goûts. J’ai essayé de varier, pour que tous ceux qui veulent embarquer dans le projet le puissent. »

La créatrice explique que c'est Roger Langevin qui l'a encouragé à monter cette collection : « Lors de mon baccalauréat, Roger a été un enseignant qui a marqué mon cursus. Je l’ai contacté pendant qu’il faisait la sculpture « La traversée », représentant Heidi Levasseur, et il m’a encouragé à créer une collection de bijoux. »

Pour le moment, les bijoux sont en vente dans les boutiques Nomade du Bas-Saint-Laurent. La créatrice de bijoux espère que ces bijoux se rendront dans d’autres points de vente. « J’espère que la population embarque dans son projet, parce qu’il n’y a jamais personne qui a fait cette traversée. Les athlètes olympiques sont toujours représentés par des commanditaires, mais elle doit par elle-même trouver son financement. »

3 000 km à la nage

Heidi Levasseur, originaire de Québec, est en préparation depuis trois ans de son périple de 3 000 km à la nage, des côtes de l’Afrique à celles de l’Amérique du Sud : « Ça n’a a jamais été fait sur cette route. Il s’agit d’une traversée qui durera entre quatre et six mois, à raison de 20 km de nage par jour. Cela prend 150 jours, en ajoutant des jours de repos, et des jours de repos forcé dus à des courants contraires. Notre équipe se composera de huit personnes. »

La nageuse longue distance de 37 ans prévoit qu’elle en aura encore pour deux ans de préparation matérielle, financière, recherche de partenaires, du bon type d’embarcation et des bonnes personnes. « Récemment j’ai changé de capitaine, je vais en France en août pour mettre en place avec lui tous les jalons pour arriver à prendre le départ, mais je suis physiquement prête. »

Son périple, encadré par une équipe de huit personnes, coûtera entre 500 000 $ à 1 M$, selon la nageuse : « Le navire, un monocoque ou catamaran, peut coûter jusqu’à trois quarts de cette somme. C’est difficile d’aller chercher des commanditaires parce que je ne suis pas une équipe ou une fédération, c’est plus individuel. »

Mme Levasseur n’en est pas à son premier défi, puisqu’elle a, entre autres exploits, effectué la descente en solo du fleuve Saint-Laurent, de Québec à Matane en 17 jours en 2011. « Les 21-22 juillet, je vais faire un événement « 24 heures de nage » à Shawinigan, pour dépasser mes limites et j’aimerais soumettre ça à Records Guinness. Tout ça pour m’aider à faire la promotion et me garder en forme. »

©Photo TC Media - Adeline Mantyk

Catherine Coulombe est à la recherche d'un nom pour la collection qui contribuera au financement de la traversée d'Heidi Levasseur.

Informations sur Les créations à Cath ici.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média