Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

06 décembre 2017

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Les jeux d’évasion ont la cote à Rimouski

©Photo TC Media - Adeline Mantyk

ENGOUEMENT. La Société jeux d’évasion, une entreprise qui propose des jeux immersifs à Rimouski, vient de passer une demi-année seulement et déjà, ses propriétaires s’étonnent du succès fulgurant de leurs jeux immersifs.

Un des quatre actionnaires de l’entreprise, Guillaume Bouchard, indique que le nombre de clients dépasse très largement leurs prévisions : « Il y a eu un gros « buzz », la réponse des gens de Rimouski et de l’extérieur est surprenante. On a reçu près de quatre fois plus de gens que ce à quoi on s’attendait, nous approchons de 5 000 personnes, sur une population de plus de 50 000 résidents, c’est assez incroyable, près de 35 % de la clientèle est revenue plus d’une fois. C’est énorme. Plusieurs ont déjà fait tous nos jeux. »

La Société jeux d’évasion a ouvert ses portes fin avril, il y a un peu plus de six mois, et déjà l’entreprise compte cinq employés : « Pour établir notre seul de rentabilité, on a construit nous-mêmes nos jeux et établi des partenariats pour limiter les coûts initiaux. Notre modèle d’affaires est particulier. Ce qu’on vend, des idées et du temps, ne demande pas beaucoup d’investissement initial. Nous sommes en croissance, nous ne sommes pas ouvert à 100 % encore, il reste une salle. Ça va tellement bien que je n’ai presque plus le temps d’exercer mon métier de professeur ! », ajoute le concepteur de jeux.

Le taux de réussite moyen des jeux se situe entre 12 % et 15 % : « C’est toujours comme ça, un jeu d’évasion, on le fait pour l’expérience. La plupart de ceux qui ratent se rendent à 90 à 95 % du jeu, on le finit avec eux. Mais depuis peu, on fait revenir les gens, selon leur demande, car certains veulent trouver eux-mêmes la solution. »

Pour le moment, la Société compte cinq jeux, Papi et mamie, Perdu en mer, Le cachot, Le repaire de la sorcière et Été 69, un jeu mobile qui devrait revenir l’été prochain et la prochaine nouveauté prévue est Perdu en mer 2. À son plein potentiel, l’entreprise accueille 25 personnes à l’heure, pour des jeux d’une heure variant entre 2 à 6 personnes.

Accueil d’entreprises

M. Bouchard ajoute que l’entreprise accueille des entreprises qui souhaitent faire du renforcement d’équipe (team building) : « Ceux qui ont déjà fait les jeux peuvent regarder par écran leurs collègues jouer, ou un patron qui veut voir ses leaders, les gens qui s’effacent sous la pression. Nous avons notre lit de partys de Noël aussi. »

Les jeux accueillent des clients de 7 à 77 ans, et M. Bouchard affirme que les équipes les meilleures sont très souvent intergénérationnelles : « Les gens viennent chercher l’adrénaline, ils sécrètent de la sérotonine, de l’endorphine, de la dopamine, ils sont sur un « buzz » rient, sacrent et quand ils sortent, ils nous disent : « Je n’étais pas moi, j’ai dit et fait des choses que je n’aurais pas fait autrement ! »

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média