Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

08 juin 2017

Professeurs indignés par la Caisse de dépôt

©Photo TC Media archives

HYDROCARBURES. Le Syndicat des enseignants du Cégep de Rimouski s’indigne que la Caisse de dépôt investisse dans les hydrocarbures.

Ses membres ont adopté la résolution unanime suivante, en assemblée générale annuelle, le 31 mai : « Les membres du Syndicat des enseignantes et des enseignants du Cégep de Rimouski (SEECR) demandent du même coup à la Caisse de dépôt et placement du Québec (CDPQ) de retirer ses investissements dans les hydrocarbures. »

« Nous pensons de notre devoir d’afficher nos prises de position (l’Accord de Paris/les engagements du Québec et du Canada pour limiter le réchauffement climatique, la loi 106 qui fragilise les citoyens devant les pétrolières, etc.) ». explique Benoît Collette, le coordonnateur du SEECR.

« Les employées et les employés de l’État sont des actionnaires à part entière de la CPDQ et, qu’à ce titre, ils sont en droit de questionner les choix de la Caisse de dépôt lorsque ceux-ci vont à l’encontre de leurs valeurs fondamentales », poursuit M. Collette.

Selon le Syndicat, pour arriver à la transition énergétique tant souhaitée, il semble fondamental de ne plus investir dans les hydrocarbures.

Le SEECR rappelle que ses objectifs sont d’étudier, de sauvegarder et de promouvoir les intérêts professionnels, sociaux, économiques et politiques de ses membres et des travailleurs en général et se veut un intervenant de premier plan sur la scène sociopolitique régionale.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média