Carrières Avis de décès Classées Édition Électronique

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

20 juillet 2017

Adeline Mantyk - amantyk@lexismedia.ca

Encourager les entreprises locales à vendre en ligne

©Photo TC Media - Adeline Mantyk

L’entrepreneure rimouskoise Maude Lavoie, qui souligne cette année les 10 ans de son entreprise NitroMedia œuvrant dans l’industrie du Web, explique plusieurs défis du Web auxquels sont aujourd’hui confrontés les entrepreneurs, dont celui de la vente en ligne.

Mme Lavoie fait valoir qu’au Québec, une entreprise sur huit possède une boutique en ligne. Elle constate qu’à Rimouski et au Québec en général, il existe encore une appréhension par rapport à l’achat en ligne : « Le souci de l’achat local est présent. Mais d’un autre côté, les gens hésitent moins à acheter en ligne. Une des solutions est d’encourager les entreprises locales à vendre en ligne. Moi-même, j’encourage ma région. Mais j’ai aussi des clients ailleurs au Québec ou en France. »

Mme Lavoie explique que plusieurs entreprises ont connu de magnifiques succès en vendant en ligne : « Le plus récent exemple que j’ai en tête, c’est l’entreprise de Rimouski Coton Vanille, qui vient de passer à l’émission Dans l’œil du dragon. Ils ont commencé par la vente en ligne et après deux ans, ils sont en croissance. L’entreprise La Vie Laine a également débuté sur le Web, et maintenant elle a pignon sur rue. »

Elle concède toutefois que chaque stratégie d’affaires est différente. « Je ne dis pas que l’achat en ligne est adaptable à tous les secteurs ou à tous les produits. L’idée, c’est de s’ouvrir et de s’outiller le plus possible pour faciliter la communication avec ses clients. »

Savoir où sont les clients dans le monde du Web

Depuis 10 ans, cette Rimouskoise de 30 ans a constaté un changement dans les façons qu’ont les entreprises de livrer leur produit sur le Web. « Je conçois des sites Web et des boutiques en ligne pour les entreprises. Je constate que souvent, celles-ci ne savent pas quelles avenues prendre. Par exemple, comment s’assurer que quand quelqu’un fait une recherche sur Google en tapant un mot précis, il aboutira sur le site Web de son entreprise. Aujourd’hui, il faut connaître la bonne façon d’aller sur le Web, je pense que c’est crucial. »

Mme Lavoie explique que les entrepreneurs doivent aujourd’hui bien connaître où se trouvent leurs clients, dans le monde du Web : « C’est certain que les jeunes entrepreneurs ont le réflexe d’utiliser le Web. Je sens un élan, la preuve en est, nous sommes une dizaine à exercer ce métier dans la région », explique celle qui donne aussi des cours de Web et médias sociaux, du coaching et des formations.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média