Carrières dans votre région Avis de décès Classées Édition Électronique Rabaischocs.com Guide resto

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Économie

Retour

08 avril 2018

Dans les coulisses du Gala Reconnaisance

©Photo TC Media - Pierre Michaud

RIMOUSKI. Voici les commentaires recueillis auprès des gagnants des principaux prix du Gala Reconnaissance de la Chambre de commerce et de l'industrie de Rimouski-Neigette.

Laboratoires Iso Biokem

« On est vraiment contents. Rimouski et toute la communauté maritime nous soutiennent vraiment. C’est une belle récompense, qu’on prend comme une bonne tape dans le dos. Nous avons des visées à l’international et ce prix nous donne le goût d’aller encore plus loin », dit le directeur financier, Jean-Nicolas Béland.

©Photo TC Media - Pierre Michaud

Daniel Béland d'Hydro-Québec en compagnie de l'équipe de Laboratoires ISO Biokem.

Super Marché Sirois (deux prix)

« Ça fait chaud au cœur. Il faut souligner le travail de nos quelque 60 employés qui se dévouent corps et âme. C’est réconfortant de savoir qu’on peut gagner encore gagner des prix quand on est une entreprise de Rimouski dans un milieu aussi compétitif », souligne le président, Guillaume Sirois. Son père Bruno et le frère de celui-ci, Nelson, qui ont transféré l’entreprise aux plus jeunes, font remarquer que c’est la troisième génération de Sirois qui gagne à un Gala de la Chambre de commerce. « Nous sommes très fiers et très heureux. Surtout très fier de voir l’évolution de l’entreprise. Notre relève fait notre succès, mais aussi notre clientèle », explique le premier. « Cette aventure a commencé en 1957, avec nos parents, Jean-Baptiste et Cécile. On a une pensée pour eux. Les mêmes prix ont été gagnés en 1984. On était là, et ensuite, c’était nous. Aujourd’hui on a une belle continuité et ça nous rend vraiment fiers », poursuit Nelson.

©Photo TC Media - Pierre Michaud

Marie-Christine D'Amour, de TELUS, félicite la famille Sirois.

Banville et Coulombe

« Nous sommes extrêmement contents, surtout pour nos employés, car ce prix démontre l’intérêt qu’ils mettent à leur travail et au succès de l’entreprise. C’est un peu pour eux qu’on est venus chercher ce prix. On veut les remercier. Ce prix est remporté grâce au travail d’équipe. Notre succès, c’est aussi une affaire familiale », indique Francois Pageau, président de Banville et Coulombe.

©Photo TC Media - Pierre Michaud

Les représentants de Banville et Coulombe en compagnie du présentateur du prix, Marc Pigeon de Technipro.

Utopie MFG (deux prix)

« Je pense que notre histoire en est une d’équipe et de travail dans le plaisir. Nous fabriquons du plaisir, avec des planches à neige et des skis ! L’entreprise existe depuis 15 ans et je crois qu’elle laisse transparaître l’innovation dont on essaie de faire preuve dans nos procédés de fabrication de nos produits. Ceux-ci sont exportés à 80% vers les États-Unis, mais nous sommes présents dans 11 pays. Peu de gens nous connaissent dans la région et ce prix contribue à nous faire connaître. Nous étions fiers aux Jeux de Olympiques de voir un Suédois compétitionner avec une planche fabriquée à Saint-Narcisse », commente Jean-François Bouchard, président d’Utopie MFG.

©Photo TC Media - Pierre Michaud

Les employés et dirigeants d'Utopie MFG ont sorti leur tenue de gala! Ils sont accompagnés de Martin Beaulieu, de la Société de promotion économique de Rimouski, à gauche.

Serge Demers

« J’ai travaillé fort sur la mise en place de différentes organisations. J’ai consacré des efforts à l’Université du Québec à Rimouski et à l’Institut des sciences de la mer, mais c’est Rimouski et le secteur maritime en général qui me tiennent à cœur. Ces organisations ont été mises en place pour créer une synergie et que le secteur se développe, pour faire de Rimouski une plaque tournante du secteur maritime. Je suis heureux de voir que ça réussit. Je me suis impliqué au niveau régional mais aussi aux niveaux national et international, car il fallait faire du réseautage pour être reconnu comme un joueur majeur », explique le lauréat du prix Hommage.

Distillerie St. Laurent

« Depuis notre création, il y a trois ans, on ne cesse de vivre des belles années de succès. Nous sommes constamment en développement de nouveaux produits, en développement de nouveaux marchés, et notre belle histoire se poursuit. Nous avons plusieurs projets en marche, dont le murissement de notre whisky dans des barils appropriés. Nous avons d’autres produits destinés à la Société des alcools du Québec », explique Joël Pelletier, copropriétaire. « On fabrique de l’alcool, on rend les gens heureux, alors ça ne peut pas être « plate » », ajoute son partenaire, Jean-François Cloutier.

©Photo TC Media - Pierre Michaud

Jean-François Dumais de Servlinks avec Joël Pelletier et Jean-François Cloutier, de la Distillerie St. Laurent.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média